Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°482732

Sept syndicats alertent les parlementaires sur le gel des salaires dans la fonction publique

Le gouvernement "a décidé d’alléger les cotisations retraites pour améliorer la situation des plus bas salaires. Cette décision n’est pas la mesure générale attendue à la question posée à nouveau le 15 mai dernier", lors de la journée nationale d’action dans la fonction publique, écrivent sept syndicats de la fonction publique (CFDT, CFTC, CGT, FA-FP, FSU, Solidaires et Unsa) mercredi 18 juin 2014 dans un courrier commun sur le gel des salaires adressé aux parlementaires. Après la présentation par la ministre de la Fonction publique, le 11 juin, des modalités de baisse des cotisations salariales dans le public, ces organisations, réunies en intersyndicale le lendemain, ont décidé de s’adresser aux parlementaires alors que l’examen du PLFRSS (projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale) 2014, qui intègre cette mesure, doit débuter en juillet.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L’allégement des cotisations n’est pas une réponse à la baisse du pouvoir d’achat des fonctionnaires, pour les syndicats

Une bonne intention mais en aucun cas une réponse aux revendications salariales. Telle est la réaction des syndicats, jeudi 12 juin 2014, au lendemain de la deuxième réunion de présentation, par la ministre de la Fonction publique, de la transposition dans le public de la baisse des cotisations salariales prévue dans le pacte de responsabilité. Celle-ci consiste en un allégement dégressif de cotisations retraite de 2 à 0,2 point pour les fonctionnaires payés entre 1 et 1,5 Smic. Selon eux, les gains avancés par le ministère pour 2015 seront par ailleurs amoindris du fait de l’entrée en application concomitante d’autres mesures. L’ouverture de la négociation sur les carrières et les rémunérations, ajournée le 19 mai, n’a pas encore été reprogrammée. Réunis ce soir en intersyndicale (hormis FO), les syndicats réclament toujours le dégel du point d’indice et un rendez-vous salarial.

Lire la suiteLire la suite
Le PLFRSS pour 2014 met en œuvre la baisse du coût du travail prévue par le pacte de responsabilité

Le PLFRSS 2014, transmis jeudi 5 juin 2014 aux caisses de sécurité sociale et au Conseil d’État, met en œuvre certaines mesures du Pacte de responsabilité et de solidarité. À ce titre, les bas salaires, soit 7,4 millions de salariés dans les secteurs privé et public, bénéficieront à compter de 2015 d’une baisse de leurs cotisations salariales. Les cotisations patronales seront également allégées à hauteur de 4,5 Md€ et la C3S supprimée pour les PME (1). En conséquence, le RSI qui s’équilibrait via cette contribution, est intégré financièrement au régime général. Côté dépenses, le texte prévoit un gel dès 2014 des principales prestations sociales, hors minima sociaux. Le nouveau solde du régime général pour 2014 sera finalement de -9,7 Md€ (au lieu des -9,5 Md€ votés fin 2013 mais que la conjoncture risquait de porter à -9,9 Md€ sans mesures nouvelles).

Lire la suiteLire la suite
Les fonctionnaires payés entre 1 et 1,5 Smic bénéficieront d'un allégement de cotisations retraite

Un allégement de cotisations retraite dégressif pour les fonctionnaires payés entre 1 et 1,5 Smic à partir du 1er janvier 2015. Telle est la mesure présentée aux organisations syndicales par la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, mercredi 28 mai 2014. L’allégement maximal sera de 2 points pour les rémunérations équivalentes au Smic. Selon les syndicats, cet allégement concernerait 100 % des agents de catégorie C, 70 % des agents de catégorie B et 20 % des catégories A, soit 2,2 millions d’agents. Il se traduira par une hausse de salaire comprise entre 50 et 558 euros. Le coût de cette mesure, qui pourrait figurer dans le collectif budgétaire de juin, serait compris entre 400 000 et 500 000 euros.

Lire la suiteLire la suite
Les syndicats de fonctionnaires réclament toujours l’ouverture de négociations salariales

Plusieurs milliers de fonctionnaires ont manifesté jeudi 15 mai 2014 à l’occasion de la journée nationale d’action dans la fonction publique. Cette journée était organisée à l’appel de sept syndicats de fonctionnaires (CFDT, CGT, CFTC, FSU, Solidaires, Unsa et FA-FP) pour dénoncer "l’absence de négociations salariales dans la Fonction publique", le maintien du gel du point d’indice jusqu’en 2017 et "la dégradation de la qualité de l’emploi public". FO participait à cette journée d’action mais avait appelé séparément à la mobilisation. Dans un courrier adressé aux syndicats le 14 mai, le Premier ministre rappelle que la question du point d’indice pourrait être "réexaminée" en fonction de la croissance. Les syndicats doivent décider à l’issue de la manifestation comment ils vont aborder la réunion de négociation du 19 mai prochain sur les carrières.

Lire la suiteLire la suite
Les syndicats de fonctionnaires vent debout contre le maintien du gel de point d'indice jusqu'en 2017

La confirmation par le Premier ministre le 16 avril 2014 du gel de la valeur du point d'indice des fonctionnaires jusqu'en 2017 provoque de vives réactions parmi les organisations syndicales de la fonction publique. Gelé depuis juillet 2010, le point d'indice ne sera ainsi pas revalorisé durant sept ans. Les syndicats ont d'ores et déjà prévu une forte mobilisation lors de la journée nationale d'action du 15 mai prochain. Certains estiment que dans ces conditions, la négociation qui doit s'ouvrir le 19 mai sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations dans le cadre de l'agenda social "est déjà terminée".

Lire la suiteLire la suite