Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le plan "rénovation thermique des bâtiments" de la Nouvelle France Industrielle est validé par le gouvernement

"Fédérer la filière, au niveau technique et organisationnel, pour qu’elle soit en mesure de proposer une offre globale de rénovation énergétique du bâtiment à des coûts maîtrisés supportables par les ménages". Tel est le but affiché dans la feuille de route du plan "Rénovation thermique des bâtiments", l’un des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle, validé mercredi 18 juin 2014, à l’issue du quatrième comité de pilotage depuis le lancement, en septembre, de la politique industrielle portée par le gouvernement. Quatre axes vont être déployés : l' "engagement ferme des industriels et du négoce", la promotion de "l’efficacité énergétique dans tous les travaux significatifs de rénovation", le label RGE comme "colonne vertébrale de la rénovation énergétique" et la préparation d’un "leadership mondial dans la rénovation 3.0".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Plan rénovation thermique : J.Pestre et M.Torrents présentent aux professionnels les « grandes lignes » de leurs travaux

Jacques Pestre, directeur général adjoint du groupe Point P, et Marcel Torrents, président du directoire de Delta Dore, les deux chefs de projet du plan « rénovation thermique des bâtiments » lancé en septembre dernier (AEF Habitat et Urbanisme n°460875), ont présenté ce vendredi 7 février 2014 aux professionnels du bâtiment les six « grandes lignes » de la feuille de route qu'ils remettront au ministre du Redressement productif « début mars ». Ils appellent notamment à faire du label RGE la « colonne vertébrale de la rénovation énergétique », à améliorer la lisibilité des dispositifs de soutien, à fixer un horizon au terme duquel « tous les logements seraient en classe A ou B » ou encore à créer une structure commune aux industriels et négociants qui « prendrait en main l'animation de la filière ».

Lire la suiteLire la suite