Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le gouvernement défend son estimation de 12 à 25 milliards d'euros d'économies générés par la réforme territoriale

Les économies de 12 à 25 milliards d’euros que pourrait permettre la réforme territoriale à moyen terme sont "documentées", selon le gouvernement. Ces montants avaient été évoqués mi-mai par le secrétaire d’État à la Réforme territoriale, André Vallini, se référant à des évaluations réalisées par "les meilleurs spécialistes". Admettant certaines difficultés de mise en œuvre, l’entourage d’André Vallini estime que ce chiffrage peut être atteint par un certain nombre de dispositions telles la réduction des normes, la suppression des doublons, le regroupement de services achat ou encore la stabilisation des effectifs de la fonction publique, qui pourrait dégager près de 6 milliards d’euros sur 5 ans. Certaines associations d’élus contestent ce chiffrage, signalant que les regroupements de collectivités et les transferts d’agents publics induisent dans un premier temps un coût.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi