Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Il y a toujours une éternelle lutte entre sécurité et dignité des personnes" (Jean-Marie Delarue)

"Il y a toujours une éternelle lutte entre sécurité et dignité des personnes. La sécurité l’emporte encore très largement, au point que la dignité, au fond, est un peu oubliée." C’est ce qu’affirme le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, mercredi 4 juin 2014. Il s’exprimait lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il est revenu sur les six années passées au CGLPL, son mandat prenant fin le 13 juin prochain. "En créant une instance de recours pour les personnes privées de liberté, nous avons permis d’écouter l’inaudible. Des personnes qui n’avaient pas voix au chapitre ont pu nous écrire et témoigner de leur situation", souligne-t-il. Il détaille les évolutions permises par la création du CGLPL, mais aussi les échecs et revient sur la réforme pénale et le radicalisme en détention.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi