Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'État n'a pas anticipé la croissance de 23% des dépenses de l'Aide médicale d'État en 2013 (Cour des comptes)

Dans sa note d'analyse d'exécution du budget de l’État, publiée le 28 mai, la Cour des comptes souligne que les dépenses relatives à l'AME (Aide médicale d’État) ont augmenté de 23% en 2013, avec une augmentation des bénéficiaires et un report de dépenses de 2012 sur 2013. Cette hausse a entraîné un dépassement de crédit du programme 183 de la mission "Santé", et un creusement de la dette de l’État vis-à-vis de la Cnamts. Les Sages de la rue Cambon estiment que cette augmentation aurait pu être anticipée, et mettent en garde contre le risque de "méconnaissance du principe de sincérité budgétaire" pour 2014 si la dette accumulée n'est pas budgétée. Ils signalent aussi que la baisse des SCSP a grevé les fonds de roulement des opérateurs, et recommande une évaluation des dépenses fiscales et une révision des indicateurs.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi