Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Environ 7,6 milliards d’euros ont été consommés par la mission "Égalité des territoires, logement et ville" en 2013

Les crédits consommés par la mission "Égalité des territoires, logement et ville" s’élèvent en 2013 à 7,6 milliards d’euros en AE et 7,62 milliards d’euros en CP (hors programme 337 qui rassemble les effectifs et les crédits de la masse salariale du ministère de l’Égalité des territoires et du Logement), selon le rapport sur le budget de l’État en 2013 de la Cour des comptes, publié mercredi 28 mai 2014. L’exécution 2013 des crédits se situe ainsi à un niveau supérieur de 356 millions d’euros en AE et de 436 millions d’euros en CP aux crédits budgétés en loi de finances initiale, notamment du fait de la "sous-budgétisation" des aides personnelles au logement, et de l’actualisation nécessaire des crédits pour financer les mesures du Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Loi de finances pour 2014 : le détail des mesures de la partie « recettes » intéressant le logement et l'immobilier

La loi de finances initiale pour 2014, publiée au Journal officiel du 30 décembre 2013 (AEF Habitat et Urbanisme n°473909), comporte plusieurs mesures intéressant les domaines du logement et de l'immobilier. Dans sa partie « recettes », ce texte prévoit notamment la mise en place d'une nouvelle taxation des plus-values immobilières, qui bénéficient désormais d'une exonération totale, au titre de l'impôt sur le revenu, au bout de 22 ans. Par ailleurs, la limite de 500 mètres située autour des quartiers Anru et permettant de bénéficier de la TVA à taux réduit, fixée à 5,5 % est désormais ramenée à 300 mètres. Ce taux réduit de TVA s'applique également aux travaux de rénovation énergétique.

Lire la suiteLire la suite
Loi de finances pour 2014 : le détail des articles de la partie « dépenses » relatifs au logement et à l'urbanisme

La loi de finances initiale pour 2014 a été publiée au Journal officiel du 30 décembre 2013 (AEF Habitat et Urbanisme n°473909). Le Conseil constitutionnel a censuré plusieurs dispositions du texte, dont celle relative à la fiscalité des plus-values immobilières sur les terrains à bâtir (AEF Habitat et Urbanisme n°473900). Les articles de la partie « dépenses » relatifs au logement et à l'urbanisme concernent notamment le logement intermédiaire, la réforme du CIDD et de l'éco-PTZ, le barème de calcul des aides au logement, le fonctionnement du Fnal, la disparition de l'Atesat ou encore la création d'un fonds de péréquation entre les départements franciliens.

Lire la suiteLire la suite
LFI 2014 : le Conseil constitutionnel censure à nouveau la réforme des plus-values immobilières sur les terrains à bâtir

Le Conseil constitutionnel, dans sa décision n°2013-685 DC du dimanche 29 décembre 2013, a censuré la réforme de la taxation des plus-values immobilières sur les terrains à bâtir, inscrite dans la loi n°2013-1278 de finances pour 2014, laquelle est publiée au Journal officiel du 30 décembre (AEF Habitat et Urbanisme n°473910). Cette réforme avait pour objet de supprimer tout abattement pour les cessions intervenant à compter du 1er mars 2014. Les Sages lui ont reproché de ne pas tenir compte de l'érosion monétaire, et qu'« aucune forme d'atténuation de la plus-value brute résultant de la cession » n'ait été prévue. Le Conseil a également retoqué les dispositions spécifiques aux biens immobiliers situés en Corse, et la mesure validant le défaut de mention du TEG dans les prêts aux personnes morales.

Lire la suiteLire la suite
Le PLFR 2013 et le budget 2014 sont définitivement adoptés. L'opposition saisit le conseil Constitutionnel

Le collectif budgétaire pour 2013 ainsi que le PLF pour 2014 ont été définitivement votés, à l'Assemblée nationale, jeudi 19 décembre 2013, à main levée. Les deux textes avaient, chacun, fait l'objet la veille au Sénat d'une motion présentée par le groupe communiste républicain et citoyen, tendant à opposer la question préalable (1), et n'avaient donc pas été adoptés. Le conseil Constitutionnel a été saisi par l'opposition sur les deux projets de loi budgétaires.

Lire la suiteLire la suite
PLF 2014 : le détail des objectifs et des moyens du programme 109 « Aide à l'accès au logement »

Le PAP (projet annuel de performance) de la mission « Égalité des territoires, logement et ville » annexé au PLF (projet de loi de finances) pour 2014 fixe les objectifs et les moyens alloués au programme 109 « Aide à l'accès au logement ». 5,066 milliards d'euros en AE (autorisations d'engagement) et autant en CP (crédits de paiement) y sont affectés contre 4,893 milliards d'euros dans la LFI 2013. En effet, si les crédits des actions « Information relative au logement et accompagnement des publics en difficulté » et « Garantie des risques locatifs » sont stables, les crédits de l'action « Aides personnelles » augmentent de 173 millions d'euros.

Lire la suiteLire la suite