Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Concours : le MENESR estime qu'il y a "un début de retournement de la situation"

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, estime auprès d’AEF que les premières remontées académiques concernant les concours rénovés externes sont le signe d’un "début de retournement de situation". Le ministère indique le 28 mai 2014 que les taux d’admissibilité au CRPE externe de la session rénovée sont "en augmentation dans huit académies" par rapport à la session antérieure. Il s’agit d’Amiens, de Dijon, de la Guyane, de Toulouse, de Nice, de Lille, d’Orléans-Tours, et de Poitiers. De même concernant le Capes externe de mathématiques, il y a un" frémissement", assure le ministère. "Il faut que ces chiffres soient confirmés par les résultats", nuance-t-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Concours : la FSU demande de recourir aux listes complémentaires et de "reverser les postes" perdus à la session rénovée

Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, "alerte" le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, sur les conditions de formation des étudiants et leur impact sur "la crise du recrutement", lors d’une conférence de presse, le 27 mai 2014. La fédération, qui s’appuie sur les premiers résultats d’admission au Capes externe (lire sur AEF), estime qu’au 23 mai déjà 1 066 postes resteraient vacants, "soit 14 % des postes ouverts" au Capes alors que seulement quatre résultats sont publiés (1). Malgré une hausse des présents pour la session rénovée du Capes (22 000 selon la FSU citant le ministère), elle constate aussi que nombre d’admissibles l’étaient déjà à la session exceptionnelle. Elle demande au ministre de recourir aux listes complémentaires et de "reverser les postes vacants" à la session rénovée dans le 1er et le 2nd degrés.

Lire la suiteLire la suite