Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La CGPME demande d’inscrire la suspension des seuils sociaux au menu de la prochaine conférence sociale de juillet 2014

La CGPME accueille favorablement la déclaration du ministre du Travail, François Rebsamen, dans un entretien accordé aux journaux du groupe Ebra, mercredi 28 mai 2014 (lire sur AEF), qui propose de "suspendre l’enclenchement des seuils de 10 et 50 salariés durant trois ans", indique-t-elle dans un communiqué publié le même jour. En effet, il y a "2,4 fois plus d’entreprises de 49 que de 51 salariés" et "35 obligations administratives et financières supplémentaires" quand est franchi le seuil de 50 salariés. Ainsi, pour la Confédération, "les chiffres parlent d’eux-mêmes. Pour de bonnes ou de mauvaises raisons, les seuils sociaux sont un frein à l’emploi". Aussi, elle rappelle qu’elle "réclame depuis longtemps que l’on s’attaque à ce problème" et "souhaite avancer concrètement sur ce point précis lors de la prochaine conférence sociale de juillet".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi