Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Master international : la CGE souhaite que les EPA puissent délivrer ce diplôme sans conventionner avec une université

La CGE souhaite qu'"a minima" les EPA (établissements publics à caractère administratif), au rang desquels figurent notamment les écoles nationales supérieures d'ingénieurs, puissent délivrer eux-mêmes un master international (1) sans être obligés de conventionner avec un EPCSCP, contrairement à ce qu’impose le MENESR. Telle est la revendication portée par Philippe Jamet, président de la CGE, dans une lettre à la Dgesip du 5 mai 2014. Il réagit à l’envoi d’une circulaire précisant la mise en œuvre de ces masters internationaux qui, comme tous les diplômes nationaux de master doivent respecter le cadre national des formations. La CGE estime notamment qu'"il ne faut pas exclure de façon catégorique le fait que les diplômés [de ces masters] puissent travailler dans des entreprises françaises ou en France".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Écoles d'ingénieurs : les principales caractéristiques des masters internationaux (enquête Cdefi)

Désormais, certains masters internationaux des écoles d'ingénieurs ont une durée de 12 mois seulement ; plus de 30 % des étudiants suivant ces formations viennent d'Asie alors qu'ils sont moins de 1 % issus d'Amérique du Nord ; la grande majorité de ces cursus se font entièrement en anglais. Voici quelques uns des constats dressés par la Cdefi sur les masters internationaux, dans une enquête datée d'avril 2013 et rendue publique lundi 3 février 2014. Ces formations, autrefois appelées masters Duby, sont des diplômes nationaux de masters délivrés par des écoles d'ingénieurs publiques ou privées. Elles accueillent majoritairement des étudiants étrangers et bénéficient d'un statut dérogatoire. Récemment, la Cdefi et la CGE ont affirmé leur opposition au MESR qui souhaite réformer les modalités de création de ces masters (AEF n°473140).

Lire la suiteLire la suite