Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°481519

En 2014, l'Ondam serait respecté avec une marge de plusieurs centaines de millions d'euros (Comité d'alerte)

Les dépenses d’assurance maladie ont progressé en 2013 de 2,4 %, soit une progression identique à celle de 2012, à un niveau inférieur de 1,4 Md€ à l’objectif voté par le Parlement (174 Md€), constate le comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance maladie dans un avis rendu hier, mardi 27 mai 2014. En 2014, les dépenses "devraient pouvoir être réalisées […] en deçà de l’objectif fixé à 179,1 Md€", estime cette instance et donc il n’y a pas lieu de déclencher la procédure d’alerte (des mesures correctrices qui se déclenchent lorsque le risque de dépassement dépasse 0,5 % de l’Ondam). En vue du PLFRSS, présenté le 18 juin prochain en conseil des ministres, le comité d’alerte suggère de mettre en œuvre des "mesures effectives d’économies structurelles" pour les établissements de santé plutôt que d’annuler dès à présent les crédits mis en réserve.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le comité d'alerte révise à la baisse, de 2,7 % à 2,4%, la progression des dépenses dans l'Ondam 2013

Le comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’alerte maladie a établi ce 11 avril 2014 un premier bilan de la réalisation des dépenses prévues par l’Ondam 2013. En ressort une sous-exécution de -1,4 milliard d’euros par rapport aux 175,1 milliards d’euros de dépenses fixés pour cet objectif, ce qui ramène la progression annuelle des dépenses d’un taux de +2,7 % à +2,4 %.

Lire la suiteLire la suite
Ondam : les professionnels de santé libéraux mettent en garde contre un « retour » de la « maîtrise comptable »

« Le retour de la maîtrise comptable dans le paysage de la santé serait incompréhensible au moment où les indicateurs économiques sont à nouveau porteurs d'espoir et laissent augurer un rebond de croissance », estime le CNPS dans un communiqué, ce vendredi 21 février 2014, en réaction à une information des « Échos » du 18 février 2014 selon laquelle l'objectif de progression de l'Ondam pour « 2015, 2016 et 2017 ne devrait pas dépasser 2 % par an », ce qui supposerait de trouver 700 M€ d'économie de plus que ce qui est programmé actuellement. « En l'absence de démenti, cette hypothèse prend corps » estiment les 32 organisations représentatives de professionnels de santé libéraux fédérées au sein du CNPS. Ils mettent en garde contre « les effets ravageurs de la maîtrise comptable » et assurent qu'ils sont « d'ores et déjà mobilisés » contre une telle perspective.

Lire la suiteLire la suite
Ondam à +2,7 % en 2013 : Marisol Touraine souligne « le choix d'investir » dans le système de santé en faveur de la qualité et l'innovation

« Cette décision marque un engagement fort en faveur d'une politique de santé publique faisant de l'accès aux soins pour tous, et de l'innovation, ses priorités ». Tel est le commentaire de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, mercredi 4 juillet 2012, au moment où le rapport préalable du débat d'orientation des finances publiques, publié le même jour, prévoit une maîtrise de la dépense sociale avec une progression de l'Ondam limitée à 2,7 % en 2013 (contre +2,5 % en 2012). « En choisissant de consacrer plus de 4,6 milliards d'euros de plus qu'en 2012 à la santé, le gouvernement entend investir dans la modernisation de notre système de soins pour renforcer la médecine de proximité et l'excellence du service public hospitalier, durement malmené durant le dernier quinquennat », commente la ministre. Pour elle, le gouvernement fait le choix d'investir dans notre système de santé notamment en faveur de la qualité et de l'innovation. Cet engagement financier « sera complété par des mesures fortes en direction des projets immobiliers des établissements hospitaliers qui, au quotidien, font de la santé un investissement d'avenir ».

Lire la suiteLire la suite