Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Il faut "revenir" sur la suppression des aides à l’apprentissage (Philippe Louis, CFTC)

"Beaucoup d’entreprises n’emploient pas d’apprentis parce qu’elles considèrent que c’est trop compliqué. Pour relancer l’apprentissage, il faut alléger et simplifier ce dispositif, mais il faut aussi que les patrons sachent ce que c’est", considère Philippe Louis, président de la CFTC, à l’occasion d’une rencontre avec l’Ajis mardi 27 mai 2014. Il estime par ailleurs que les causes de la baisse du recours à l’alternance constatée en 2013 (-8% pour l'apprentissage) sont à chercher à la fois dans le positionnement des chefs d’entreprise mais aussi dans les décisions prises par les pouvoirs publics, notamment la suppression de l’ICF (indemnité compensatrice forfaitaire) pour les entreprises de 10 salariés et plus qui embauchent un apprenti. "Il ne faut pas que l’apprentissage soit un coût pour les entreprises, mais des maladresses ont été commises l’année dernière. Il faut revenir dessus."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi