Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Catherine Beauvois est chargée de préparer la mise en place du Cnefop

Catherine Beauvois, ancienne conseillère au cabinet de Michel Sapin, en charge de la décentralisation, de l'orientation et de la formation tout au long de la vie, se voit confier par le ministre du Travail, François Rebsamen, une "courte" mission de préfiguration en vue de l'installation du Cnefop (Conseil national de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelles). Cette instance créée par la loi sur la formation professionnelle et la démocratie sociale, doit se substituer au CNE (Conseil national de l'emploi) et au CNFPTLV (Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie). Elle devra "solliciter les différents ministères et organisations ayant vocation à être membres" de cette instance afin qu'ils communiquent le nom de leurs représentants après la parution du décret créant le Conseil, d'après la lettre de mission datée du 26 mai 2014.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Loi Formation : Cnefop, Crefop, Copinef… La nouvelle gouvernance de la formation professionnelle et de l'emploi

Simplifier et rapprocher les instance de gouvernance nationale et régionale de la formation professionnelle en y intégrant l'orientation, était un des objectifs poursuivis par le gouvernement avec le projet de loi relatif à la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale, définitivement adopté les 26 et 27 février 2014 par le Parlement. Au passage, le texte procède au rapprochement des instances de gouvernance des politiques de formation et de l'emploi au niveau de ces deux échelons. En outre, le ministère du Travail a profité de ce texte pour inscrire dans la loi les nouvelles instances paritaires de gouvernance de la formation et de l'emploi, le Copinef et les Copiref créés par les partenaires sociaux dans l'ANI du 14 décembre 2013 relatif à la formation professionnelle.

Lire la suiteLire la suite