Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Baccalauréat : comment est utilisé le numérique pour organiser les épreuves et lutter contre la fraude

Le numérique est devenu une composante importante de l’organisation des épreuves du baccalauréat, que ce soit en matière de lutte contre la triche (469 suspicions de fraude en 2013 contre 419 en 2012), de déroulement à distance d’épreuves pour certains publics, de correction automatisée des copies : les nouvelles technologies sont devenues incontournables, analyse pour AEF Cyril Moreau, chef de mission à la Dgesco pour le pilotage des examens. À partir de la session 2014, certains candidats au bac pourront par exemple passer à distance des épreuves orales obligatoires, tandis que l’expérimentation en 2012 de détecteurs de smartphones pour contrer les fraudes est "généralisée" depuis l’année dernière, souligne-t-il, en référence à une note de service de la Dgesco du 23 avril 2014. Enfin, la LIJ de mai 2014 revient sur les recours juridictionnels de la session 2012 du baccalauréat.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Baccalauréat 2013 : le taux de réussite augmente dans les trois voies (Depp)

"Avec 678 000 candidats et 589 200 lauréats, le taux de réussite augmente à la session 2013 du baccalauréat" indique la Depp dans une note d’information datée de mars 2014 donnant les résultats définitifs du diplôme pour 2013. Toutes voies confondues, ce taux s’élève à 86,9 %, soit 2,4 points de plus qu’en 2012 : 92 % dans la voie générale (+2,4), 86,5 % dans la voie technologique (+3,2) et 78,9 % dans la voie professionnelle (+0,5). La Depp indique qu’en un an "le nombre de candidats au baccalauréat a diminué de près de 44 000, après une augmentation de plus de 70 000 entre 2010 et 2012", conséquence de la réforme de la voie professionnelle. Celle-ci porte la part de bacheliers professionnels dans une génération à plus de 20 % et la part totale des bacheliers à 73,7 %. Les meilleurs taux de réussite sont toujours obtenus par les académies de Rennes et Nantes.


Lire la suiteLire la suite
Baccalauréat : la future « commission disciplinaire » contre les fraudes intègrerait un représentant des élèves

Toute sanction prononcée dans le cadre de la « procédure disciplinaire applicable aux candidats au baccalauréat » « peut être contestée devant le tribunal administratif territorialement compétent », prévoit un amendement de l'administration au projet de décret « relatif à la procédure disciplinaire applicable aux candidats du baccalauréat ». Le texte, qui doit être examiné au CSE du 22 mars 2012, avait été retiré de l'ordre du jour de la séance du CTM du jeudi 15 mars 2012 car les organisations syndicales estimaient qu'il devait être examiné en CSE et non en CTM (AEF n°219021). Des organisations syndicales et de parents d'élèves s'étaient par ailleurs opposées à la création de la « commission disciplinaire » contre les fraudes prévue par ce projet de décret (AEF n°219433 e tAEF n°219949).

Lire la suiteLire la suite