Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

George Peterson (Georgia Tech) : "Les universités européennes vont vers un système à l’américaine"

"Les universités européennes vont vers un système à l’américaine : jusqu’ici, elles étaient financées par les États, et elles vont maintenant vers un dispositif de responsabilité partagée", estime George Peterson, président de Georgia Tech (USA), le 23 mai 2014, de passage en France pour inaugurer l’Institut Lafayette, un bâtiment de Georgia Tech Lorraine dédié à l’innovation technologique. "Aujourd’hui, 15 % du budget de Georgia Tech vient de l’État. Nous sommes passés d’une université 'financée' par l’État à une université 'soutenue' par l’État, avant peut-être de n’être plus qu’une université 'localisée' dans l’État !", dit-il. "Le coût de l’éducation augmente, aux États-Unis comme en Europe. Et les dépenses sociales et de santé amoindrissent les ressources des États pour l’éducation. Il faut en chercher de nouvelles : la philanthropie, les familles, peut-être la formation en ligne."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Georgia Tech-Lorraine : PSA Peugeot Citroën lance un « Open Lab Materials & Processes », avec trois partenaires académiques

« La tâche des open labs [de PSA Peugeot-Citroën] est de nous aider dans la définition de l'usine du futur. [Celui de] Metz va être à la manoeuvre, en travaillant sur la robotique, les matériaux et la photonique », annonce Sylvain Allano, directeur scientifique de PSA Peugeot-Citroën, présent à Georgia Tech-Lorraine (Metz) jeudi 19 mai 2011 pour signer la « lettre d'intention » de création de cette structure, avec les représentants de trois partenaires académiques : l'UMI (unité mixte internationale) GeorgiaTech-CNRS (AEF n°270538), le réseau des laboratoires de l'École nationale supérieure d'arts et métiers ParisTech et le CRP (Centre de recherche publique) Henri Tudor de Luxembourg. Le dispositif reposera sur une mise en commun d'équipes et de moyens expérimentaux. « Nous avons identifié des sites d'excellence scientifique qui allient capacités d'enseignement supérieur de qualité et bon écosystème de recherche ; en France, six seront ainsi créés courant 2011 (avec ceux de Marseille, Bordeaux, Poitiers, Orléans et d'Île-de-France, AEF n°257127) », indique Sylvain Allano.

Lire la suiteLire la suite
Georgia Tech-Lorraine : l'Institut Lafayette, une plate-forme d'innovation en opto-électronique, sera opérationnel en 2014

Le projet de plate-forme d'innovation en opto-électronique dénommé « Institut Lafayette » est officiellement lancé lundi 13 décembre 2010, à Metz, par les responsables de Georgia Tech-Lorraine, ainsi que par les représentants de l'État et de trois collectivités territoriales (conseil régional de Lorraine, conseil général de la Moselle, Metz-Métropole), en vertu d'un protocole d'accord signé le 30 novembre dernier à Atlanta avec l'université américaine Georgia Institute of Technology (AEF n°270538). Cette plate-forme, qui sera ouverte aux laboratoires de recherche et aux industriels, doit permettre « le développement d'un écosystème favorable à la création de nouvelles entreprises et au soutien d'entreprises innovantes dans le domaine des nouveaux matériaux, composants et systèmes pour l'industrie opto-électronique ». « Il faut combler la brèche entre le monde de la recherche et l'industrie ; pour notre part, nous allons nous inspirer du modèle développé à Atlanta », annonce Yves Berthelot, président de Georgia Tech-Lorraine.

Lire la suiteLire la suite