Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Mixité sociale : le SNPDEN défend la création de plans d’aménagement locaux qui incluent l’enseignement privé

"Sur la carte scolaire, rien n’a été fait en deux ans" alors que "des pans entiers de l’éducation sont ethnicisés", alerte Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN lors d’une conférence de presse, le 26 mai 2014. Le syndicat estime que "la gravité de la situation" doit conduire les acteurs de l’éducation à agir sur la mixité des établissements. Le syndicat propose, comme il l’avait annoncé lors de la nomination de Benoît Hamon (lire sur AEF), que les Dasen et les collectivités élaborent des plans d’aménagement locaux des mixités à l’école (Palme) à partir d’un "découpage des secteurs géographiquement mixte". Il s’interroge aussi sur l’équilibre à trouver entre l’objectif de mixité et la proximité. "On ne peut pas concevoir un plan de mixité sans intégrer [l’enseignement] privé sous contrat", indique aussi Philippe Tournier, en attente d’une réelle "volonté politique".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le projet de décret relatif à la mixité sociale dans les collèges rejeté par le CSE

Le projet de décret relatif "à la coopération entre les services de l’état et le conseil général en vue de favoriser la mixité sociale dans les collèges publics" reçoit un avis négatif du CSE, réuni le 16 mai 2014. Ce texte prévoit la possibilité de partager un même secteur de recrutement "par plusieurs collèges publics situés à l’intérieur d’un même périmètre de transports urbains" via une convention entre la collectivité et la DSDEN (lire sur AEF). Le CSE a par ailleurs rendu des avis positifs concernant un projet de décret relatif à la composition et aux compétences du conseil d’administration des EPLE et un projet d’arrêté relatif au conseil consultatif académique de la formation continue des adultes. Benoît Hamon a présenté sa feuille de route aux syndicats lors du CSE. Il souhaiterait mettre l’accent sur la revalorisation de la voie professionnelle.

Lire la suiteLire la suite
Carte scolaire : la médiatrice plaide pour une réforme associant chefs d'établissement, parents et collectivités

"Une réflexion peut être menée sur les limites de la dérogation accordée à une famille et sur le découpage scolaire. La carte scolaire s'inscrit dans un cadre contraint qui échappe à l'Éducation nationale et relève de choix qui ont été faits, parfois il y a des années, en matière d'urbanisme", souligne la médiatrice de l'Éducation nationale de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Monique Sassier, dans son rapport 2013 (1). "Là où c'est possible, la carte scolaire doit être redessinée pour obtenir une hétérogénéité sociale et de niveau scolaire." "C'est une réforme de fond qui doit se faire dans la durée, avec les collectivités, les chefs d'établissement et les parents", détaille Monique Sassier, lors de la présentation de son rapport, mercredi 14 mai 2014. Dans ce document, elle formule également des recommandations sur les bourses, les néo-titulaires ou la procédure APB.

Lire la suiteLire la suite
Privé : une étude fait état de discrimination à l'inscription ; le Sgec invoque « la pression de certaines familles »

Existe-t-il une discrimination à l'inscription dans les établissements privés sous contrat ? Oui, affirme un rapport de recherche sur « La discrimination à l'entrée des établissements scolaires privés », daté de janvier 2014 (1). Trois chercheurs du CNRS, utilisant la méthode du « testing », ont envoyé à 4 269 établissements deux courts messages similaires de demande d'inscription signés de deux pères fictifs : l'un a un nom à consonance française, l'autre maghrébine. L'étude affirme que « dans 18 % des cas, les établissements privés discriminent le père issu de l'immigration, en donnant à sa demande d'informations une suite moins favorable qu'à celle de l'autre père fictif ». Interrogé par AEF, le secrétaire général du Sgec, Pascal Balmand, « invoque à titre d'hypothèse » le fait que « paradoxalement, des chefs d'établissement peuvent sincèrement souhaiter l'ouverture à tous et en même temps être confrontés à une pression de certaines familles voire d'enseignants qui restent attachés à une conception de l'enseignement catholique qui n'est pas la nôtre ».

Lire la suiteLire la suite
Carte scolaire : Igen et IGAENR soulignent la nécessité de définir la « qualité exigible pour chaque école »

Il faut « répartir les tâches » en « demandant aux Dasen de définir les territoires au sein desquels l'équilibre social sera recherché » et en laissant « au niveau national la définition des principes et l'évaluation de leur atteinte », écrivent l'Igen et l'IGAENR dans un rapport daté de juin 2013, publié le 25 juillet, consacré aux « conséquences des mesures d'assouplissement de la carte scolaire après 2007 » (AEF n°184792). Les inspecteurs généraux (1) constatent que l'assouplissement de la carte scolaire a eu des « résultats limités » et des « effets éloignés des objectifs proclamés ». Ils évoquent la « qualité exigible pour chaque école » comme devant être « un élément explicite de la politique éducative » et appellent « auto-évaluation » et « évaluation externe » à « entrer dans le référentiel de l'Éducation nationale ».

Lire la suiteLire la suite