Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les syndicats de police souhaitent que Jean-Marc Falcone soit un "DGPN fort" notamment face à la gendarmerie

"Nous attendons de Jean-Marc Falcone, au-delà de l’humanité qu’apportait Claude Baland à la fonction, une certaine fermeté dans les négociations et réformes à mener pour faire valoir les intérêts de la police nationale, notamment face à la gendarmerie nationale", indique à AEF Jean-Marc Bailleul, secrétaire général du SCSI. Le nouveau DGPN (lire sur AEF) "devra résister aux tentatives régulières d’OPA de cette dernière sur l’organisation de la sécurité". "Nous souhaitons un DGPN qui soit solide face au DGGN car la gendarmerie souhaite mettre la main sur un certain nombre de dossiers de la police", indique Nicolas Comte, secrétaire général adjoint d’Unité SGP police-FO. "Nous jugerons le nouveau directeur sur sa capacité d’écoute et sur sa capacité à affirmer le leadership de la police face à la gendarmerie", explique Patrice Ribeiro, secrétaire général de Synergie officiers.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Claude Baland fixe les « objectifs de la police nationale pour 2014 » dans une note envoyée aux chefs de service

« Le plan anti-cambriolages et anti-vols à main armée, arrêté par le ministre le 25 septembre dernier (AEF Sécurité globale n°181750) […] reste la priorité d'action des services pour cette année. » C'est ce qu'indique le directeur de la police nationale, Claude Baland, dans une circulaire du 22 janvier 2014 regroupant « les principaux objectifs de la police nationale pour 2014 ». Le document, transmis à AEF Sécurité globale, a été envoyé aux responsables de la police. Le directeur général de la police nationale souhaite également « continuer de réaffecter des policiers sur le terrain », ainsi que le développement d' « outils modernes » au profit de la police.

Lire la suiteLire la suite
L'immobilier constitue le « gros retard de la police » (Claude Baland)

L'immobilier constitue « le gros retard de la police », affirme le directeur de la police nationale, Claude Baland, lors de son audition par la mission d'information sur la lutte contre l'insécurité sur tout le territoire, à l'Assemblée nationale, mercredi 4 décembre 2013 (AEF Sécurité globale n°474418). « Ce n'est pas un problème de mauvaise répartition des crédits, c'est un problème d'insuffisance de crédits budgétaires », ajoute-t-il. « Les besoins pour toutes les directions de police sont de 600 millions d'euros », alors que, sur le budget 2013-2015, « si on enlève les chantiers déjà en cours, il reste 60 millions d'euros » pour l'immobilier, précise le DGPN. Claude Baland décrit par ailleurs les moyens mis en oeuvre « pour lutter plus efficacement contre les différentes insécurités territoriales ».

Lire la suiteLire la suite