Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les objets connectés rassureraient 85 % des Français avec une personne dépendante dans leur entourage (sondage Axa)

Selon un sondage réalisé par l’institut CSA pour l’observatoire des services d’Axa, publié ce 26 mai 2014, 85 % des Français jugeraient "rassurant" l’utilisation "d’objets connectés" pour le suivi de personnes dépendantes. La fonction d’alerte de ces objets, toutes catégories confondues (1), est la plus sollicitée. Le bracelet anti chute est le principal objet apprécié (60 % d’intérêt). La comparaison des résultats montre toutefois que le taux d’intérêt des sondés chute dès lors qu’est proposée l’inclusion de données personnelles dans ces objets. Ainsi en est-il de l’intérêt pour un bracelet identifiant permettant d’accéder directement au dossier médical de son porteur, en cas d’accident et de perte de conscience par exemple : cette proposition de service ne recueille que 45 % d’approbation.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir