Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Périscolaire : 65% des élèves handicapés n’ont pas accès aux activités organisées après la classe (Défenseur des droits)

"Après l’accueil le matin (31 %) ou le temps d’études surveillées (22 %), l’accès aux activités de loisirs, culturelles ou sportives est un temps périscolaire auquel un faible nombre d’enfants en situation de handicap a accès (35 %)" indique le Défenseur des droits dans les résultats, à paraître, d’un appel à témoignage relatif aux "temps de vie scolaire et périscolaire des enfants en situation de handicap". Réalisé auprès de 1146 parents d’enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire, en école maternelle ou primaire et en établissement médico-social, le "manque d’accompagnement adapté" est mis en cause dans 78 % des cas, celui de "personnels d’encadrement" dans 74 %. 71 % des parents relèvent enfin un "défaut d’aménagement des activités" pour expliquer cette faible participation des élèves handicapés, que leur commune soit concernée par la réforme des rythmes scolaires ou non.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Accompagnants des élèves handicapés : le projet de décret sur leur professionnalisation rejeté par le CTM

Le projet de décret "relatif aux conditions de recrutement et d’emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap" obtient au CTM du mardi 13 mai 2014 un vote pour (Sgen-CFDT), 8 abstentions (FSU, Sud) et 6 votes contre (Unsa, CGT, FO), selon les informations recueillies par AEF. Le texte est conforme à celui présenté le 10 avril 2014 (lire sur AEF) mais vient le compléter d’une "reconnaissance de la valeur professionnelle des accompagnants des élèves en situation de handicap" à travers un entretien professionnel des AESH organisé "au moins tous les trois ans", et susceptible de faire évoluer leur rémunération au sein de la catégorie C. Deux arrêtés, l’un donnant les modalités d’organisation de cet entretien, l’autre relatif à la rémunération des AESH, ont été rejetés par toutes les organisations, exceptée l’Unsa n’ayant pas pris part au vote.

Lire la suiteLire la suite
AVS : la démarche de validation des acquis de l'expérience ne conditionne pas la CDIsation (MEN)

Les « AVS pourront, s'ils le souhaitent et sans être un préalable à toute 'CDIsation', s'engager dans une démarche de validation des acquis de l'expérience afin de valider un diplôme d'accompagnant en cours d'élaboration », indique Bernard Lejeune, directeur adjoint du cabinet de Vincent Peillon, le ministre de l'Éducation nationale dans une lettre à Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, datée du 3 mars 2014. Il répond ainsi au courrier du syndicat du 28 janvier 2014 dans laquelle ce dernier s'inquiétait de « l'impossibilité » pour les personnels d'effectuer une VAE en « l'absence d'existence du diplôme d'accompagnant », démarche « conditionnant » selon lui l'accès à un CDI. Bernard Lejeune ajoute que les services accomplis à temps incomplet et à temps partiel seront comptabilisés à temps complet dans les critères d'appréciation de l'ancienneté, et que les « parcours mixtes » n'ouvriront pas droit à la CDIsation.

Lire la suiteLire la suite