Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les CA de Montpellier-I et Montpellier-II votent la fusion au 1er janvier 2015 et les statuts de la nouvelle université

Les conseils d’administration des universités Montpellier-I et Montpellier-II ont approuvé la fusion de leurs établissements, par 23 voix pour et un bulletin blanc lors d’un conseil plénier, jeudi 22 mai 2014. Cette fusion au sein de "l’Université de Montpellier" doit intervenir au 1er janvier 2015. Lors de cette séance, les CA ont également adopté les statuts de la nouvelle université à l'unanimité (24 voix pour, sans abstention). Le MENESR doit désormais publier le décret de création de la nouvelle université dont le budget s'élève à 370 M€. L’administrateur provisoire devrait être désigné à la rentrée 2014. Les élections des différents conseils et comités sont prévues avant le 31 décembre 2014.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Fusion Montpellier-I / Montpellier-II : les CA valident la charte pour un « démarrage » de « l'université nouvelle » le 1er janvier 2015

Les conseils d'administration des universités Montpellier-I et Montpellier-II, rassemblés en « réunion commune », lundi 4 février 2013, valident la charte de fusion de ces deux établissements par un « vote favorable à 88 % », indiquent à AEF Michel Robert, président de l'université Montpellier-II, et Philippe Augé, président de Montpellier-I, mercredi 6 février 2013 (1). « La construction de cette université unifiée est inscrite dans une ambition qui dépasse l'actualité de la loi ESR », commente Michel Robert. Pour lui, cette démarche « pourrait servir d'exemple » à d'autres sites. Les deux universités se fixent comme objectif un « démarrage » de « l'université nouvelle de Montpellier » le 1er janvier 2015. Elles annoncent qu'auparavant elles déposeront « fin 2013 » un contrat pluriannuel unique auprès du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. La « nouvelle université de Montpellier » représentera, à terme, 41 000 étudiants et 4 300 agents, un budget de 370 millions d'euros et un demi million de mètres carrés de locaux.

Lire la suiteLire la suite