Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Climat : "L'accord de Paris en 2015 devra préserver le plus de flexibilité possible" (Todd Stern, négociateur américain)

"Je suis certain que l’accord de Paris en 2015 ne sera pas parfait, car à 195 pays, ce n’est pas possible", affirme Todd Stern, l’envoyé spécial de Barack Obama sur le climat, de passage à Paris, devant des journalistes français, jeudi 22 mai 2014. En poste depuis 2009, Todd Stern souhaite que le futur accord "préserve le plus de flexibilité possible" et soit fondé sur "des contributions nationales" et "non sur un partage du fardeau". Les contributions devront être dévoilées par les États au cours de l’année 2015 et faire l’objet d’une "revue", "en ayant en tête l’objectif de 2 °C" d’ici la fin du siècle. "Il n’y a rien de plus important que de modifier notre système énergétique pour lutter contre le changement climatique", juge-t-il encore, assurant que le président américain travaille "de manière intensive" sur la question du climat et "de manière bilatérale avec la Chine".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les États-Unis opposés à une distinction entre pays développés et en développement dans l'accord sur le climat de 2015

Les États-Unis soumettent au Nations unies, mercredi 12 février 2014, leur « vision » des éléments de l'accord de 2015 sur le climat, qui doit être entériné lors de la 21e conférence des parties à la Ccnucc à Paris. Assurant soutenir un accord répondant « au sérieux et à l'ampleur que demande la science », la première puissance économique mondiale estime qu' « il n'est pas question » que les principes de la convention climat, dont le principe de responsabilités communes mais différenciées (CBDR), s'appliquent dans le futur accord. En vertu de ce principe est opérée une distinction entre les pays développés, qui doivent avoir des engagements juridiquement contraignants de réduction de gaz à effet de serre, et les pays en développement, non tenus par cette obligation. Les États-Unis demandent également que l'accord soit conçu pour durer, et que les amendements mineurs soient inscrits dans d'autres instruments faciles à modifier.

Lire la suiteLire la suite

Energies et Environnement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Les États-Unis et la Chine, premiers responsables du réchauffement climatique observé jusqu'en 2005 (étude)
Lire la suite
Les États-Unis projettent une baisse de 4,6 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020 par rapport à 2005

En tenant compte des politiques mises en place jusqu'en septembre 2012, les émissions américaines de gaz à effet de serre vont baisser de 4,6 % en 2020 par rapport au niveau de 2005, estiment les États-Unis dans leur rapport sur l'action climatique (Climate action report) soumis le jeudi 2 janvier 2014 à la Ccnucc. Quant aux seules émissions de CO2, elles devraient décliner de 7,5 % d'ici 2020. Le rapport établit que les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 8 % entre 1990 et 2011 aux États-Unis, pour atteindre 6,7 milliards de tonnes de CO2 équivalent. Le gouvernement juge cependant « ambitieux mais possible » d'atteindre l'objectif de -17 % d'émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020 par rapport à 2005, dont s'est doté le pays en 2009.

Lire la suiteLire la suite