Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Say on pay : en 2014, le taux moyen d'approbation des rémunérations des dirigeants est de 92,59 % dans le CAC 40

Le taux d’approbation moyen des rémunérations des dirigeants est de 92,59 % dans les entreprises du CAC 40 ; les femmes représentent 30,2 % des conseils ; l’augmentation du montant des jetons de présence pose des questions de conflits d’intérêts pour un administrateur salarié. Telles sont les principales conclusions de l’IFA qui dresse, vendredi 23 mai 2014, un bilan des assemblées générales 2014. Elles ont été marquées par la mise en œuvre du say on pay, consultation des actionnaires sur la rémunération individuelle des dirigeants mandataires sociaux inscrit dans le code de gouvernance Afep-Medef en juin 2013 (lire sur AEF). Caroline de la Marnière, présidente de Capitalcom, Cédric Lavérie, responsable corporate governance chez Amundi Asset Management, et Rémy Sautter, président du conseil de RTL, comparent ce bilan avec les pratiques actionnariales au Royaume-Uni ou aux États-Unis.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Rémunérations des dirigeants: "le 'say on pay' n'est pas considéré comme une révolution" par les entreprises (Deloitte)

"La communication des données relatives à la rémunération des mandataires sociaux étant déjà une réalité, le 'say on pay' n'est pas considéré comme une révolution" par les entreprises, selon une étude réalisée par Deloitte auprès d'une vingtaine de sociétés cotées (CAC 40 et SBF 120), dont les résultats sont publiés lundi 12 mai 2014. L'introduction du principe du "say on pay" consultatif sur la rémunération des dirigeants dans le code de gouvernance Afep-Medef a surtout incité les entreprises à s'interroger sur la posture qu'elles devaient adopter en termes de communication. Leurs politiques de rémunération et les travaux du comité des rémunérations n'ont pas connu d'évolution significative.

Lire la suiteLire la suite
Un guide d'application du code Afep-Medef précise les modalités de mise en oeuvre du « say on pay »

Le Haut Comité de gouvernement d'entreprise mis en place par l'Afep et le Medef publie, dimanche 12 janvier 2014, un « guide d'application du code de gouvernement d'entreprise des sociétés cotées », qui vise à « préciser l'interprétation retenue par l'Afep et le Medef pour certaines recommandations du code ». Le guide porte notamment sur les modalités de mise en oeuvre du principe du « say on pay », c'est-à-dire la consultation des actionnaires sur la rémunération individuelle des dirigeants mandataires sociaux. Le document apporte également des précisions sur la représentation des salariés au sein du comité des rémunérations et sur le cumul de mandats d'administrateurs pour les dirigeants mandataires sociaux.

Lire la suiteLire la suite
Gouvernance : le « say on pay » introduit dans le nouveau code Afep-Medef

L'Afep et le Medef publient dimanche 16 juin 2013 une version révisée du code de gouvernement d'entreprise des sociétés cotées. Il instaure un notamment un « say on pay » consultatif a posteriori sur la rémunération individuelle des dirigeants mandataires sociaux, à compter des assemblées générales de l'année prochaine, et met en place une autorité de contrôle indépendante. Vendredi 24 mai, le ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici a annoncé l'abandon de la loi promise sur la rémunération des dirigeants (AEF n°208111), s'en remettant à une « autorégulation exigeante » avec le durcissement prévu du code Afep-Medef (AEF n°189084).

Lire la suiteLire la suite