Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Habitat & Territoires Conseil se réorganise au 1er juin autour de sa nouvelle présidente, Valérie Fournier

Valérie Fournier, directrice générale d’Habitat en région, a été élue, jeudi 22 mai 2014, à la présidence du cabinet d’études HTC (Habitat & territoires conseil) par le conseil d’administration de cette filiale de l’USH. Elle prend la suite de Bernard Oliver qui se voit confier par l’Union une mission d’évaluation des impacts de la réforme de la formation professionnelle sur le secteur du logement social. L’élection de Valérie Fournier intervient alors que le cabinet HTC adoptera une nouvelle organisation dès le 1er juin 2014, divisant ses activités en cinq structures spécialisées : Habitat & Territoires Conseil (stratégies patrimoniales et urbaines) ; Erese (énergie et environnement) ; Altem (équipements du bâtiment et ascenseurs) ; EOHS (études statistiques et socio-urbaines) et Habitat & Territoires Assurances (prévention des risques et assurances).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
CUS : « On va vers une dichotomie entre l'exercice défini préalablement et ce qui se dessine sur le terrain » (Bruno Daly, HTC, à AEF Habitat et Urbanisme)

Les projets de CUS (Conventions d'utilité sociale) doivent être transmis par les bailleurs aux préfets avant le 30 juin 2010. Dans la plupart des territoires, les discussions sont déjà ouvertes entre les organismes et les services de l'État, mais aussi avec les collectivités locales même si la plus grosse partie d'entre elles ne seront pas signataires de la CUS. Pour Bruno Daly, Directeur des activités Habitat et Renouvellement urbain au sein du cabinet Habitat &Territoires Conseil qui a traité plus de 200 dossiers CUS, le processus a le mérite d'interroger les acteurs d'un même territoire sur des questions essentielles : comment produire plus de logements nouveaux, avoir une offre mieux adaptée à la demande, faire plus de social, mieux répartir les efforts entre les organismes sur un territoire … « De ce point de vue, la CUS est intéressante », explique à AEF Habitat et Urbanisme le consultant en soulignant que « tout l'enjeu du processus de préparation et de négociation en cours, est de dépasser la logique un peu 'mécanique' des indicateurs qui prévaut dans les textes réglementaires. Cela n'a pas grand sens d'appliquer la même chose à tout le monde. Il y a des réalités très différentes, selon les bailleurs et selon les sites. La plupart des DDT (directions départementales du territoire) en ont conscience et semblent vouloir se concentrer sur les grands axes stratégiques et quelques indicateurs clés. On va ainsi vers une certaine dichotomie entre l'exercice tel qu'il a été défini sur le papier à l'origine et ce qui se dessine sur le terrain. »

Lire la suiteLire la suite