Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Universités et innovation : "Le plus grand risque, c'est de ne pas en prendre" (Guy Cathelineau, colloque CPU)

"Il nous faut créer un environnement favorable et ne pas mettre d’obstacles au chercheur", indique Guy Cathelineau, président de la commission "recherche et innovation" de la CPU, en résumant vendredi 23 mai 2014 les réflexions qui ont émaillé les débats des ateliers lors du colloque annuel de la CPU sur "les universités et l’innovation", à Lyon. "La priorité, c’est le chercheur : il faut le mettre au centre du système, et non au service du système." Quatre ateliers ont abordé différents aspects des "mesures en faveur de l’innovation à l’université". Il en ressort qu' "en matière d’innovation, le plus grand risque, c’est de ne pas en prendre", résume Guy Cathelineau. "Les universités doivent encourager la création de start-up par les chercheurs, et ne pas freiner un chercheur qui veut se lancer." Ce qui suppose de "réviser leur perception de l’innovation en acceptant l’échec".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement