Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Dunkerque : polémique sur les retombées du chantier du terminal méthanier pour les demandeurs d'emploi du territoire

Deuxième plus grand chantier industriel de France, le terminal méthanier de Dunkerque emploie actuellement 1 700 salariés. Pôle emploi se mobilise, avec les acteurs locaux, pour faciliter l’embauche de chômeurs issus du territoire : l’opérateur a installé un "point emploi" sur le site pour être à l’écoute des besoins des entreprises. Une initiative qui a permis le recrutement d’un millier de demandeurs d’emploi depuis fin 2011, pour des contrats d’une durée moyenne de six mois. Cependant, sur le chantier, six salariés sur dix viennent d’autres pays européens, des entreprises étrangères ayant remporté une partie des appels d’offres. Cette situation crée la polémique au niveau local : la CGT dénonce un "dumping social" tandis que le Front national réclame des "emplois pour les Français".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Nicolas Sarkozy confirme la construction d'un terminal méthanier à Dunkerque

Nicolas Sarkozy confirme mardi 3 mai 2011 l'implantation d'un terminal méthanier à Loon-Plage, sur le site du Clipon, près de Dunkerque (Nord), lors d'une table-ronde sur la politique énergétique de la France organisée après une visite de la centrale nucléaire de Gravelines (L'AEF n°241896). Ce terminal spécialisé dans l'accueil des méthaniers – des navires transportant le gaz sous pression ou sous forme réfrigérée – devrait être mis en service fin 2015 et faire transiter plus de 10 % de la consommation française actuelle de gaz naturel (L'AEF n°269589).

Lire la suiteLire la suite