Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Dénonçant le coût de la pollution de l'air, l'OCDE critique la fiscalité favorable au diesel accordée par certains États

L’OCDE estime les impacts de la pollution de l’air urbain, du fait des décès prématurés et des maladies engendrées, à 3 500 milliards de dollars par an pour ses 34 pays membres ainsi que pour la Chine et pour l’Inde, dans une étude publiée mercredi 21 mai 2014. Plus de 3,5 millions de personnes meurent prématurément chaque année du fait de la pollution de l’air urbain. Le taux de mortalité a augmenté de 4 % dans le monde entre 2005 et 2010, de 5 % en Chine et de 12 % en Inde. L’OCDE préconise de limiter les subventions déséquilibrant le coût du diesel par rapport aux autres carburants et recommande aux États de fixer des limites d’émissions de CO2 aux véhicules, prenant l’exemple de l’Union européenne.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement