Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Limousin, Poitou-Charentes, Centre : les établissements optent finalement pour une seule Comue à l’horizon 2015

L’objectif d’une Comue tri-régionale, agrégeant a minima les neuf membres des ex-PRES Limousin Poitou-Charentes et Centre-Val de Loire, est acté, avec un démarrage en janvier 2015. Une version 0 des statuts sera soumise avant l’été aux CA des établissements. Cette Comue, non fusionnelle, sera "le socle du projet d’idex ou d’isite qui sera déposé début 2015" pour le PIA 2, précisent plusieurs acteurs du projet. L’université d’Orléans s’était montrée réservée sur l’idée d’une Comue élargie au début des échanges entre les cinq sites concernés. Ce scénario, plutôt que celui, envisagé un temps, de trois Comue régionales associées, offre la perspective d’une "gouvernance forte" – un "plus" pour les investissements d’avenir, font valoir des responsables locaux. Mais il inquiète les personnels alors que la fusion des régions ajoute de l’incertitude.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Centre, Limousin, Poitou-Charentes : vers une candidature idex mais l'idée d'une CUE tri-régionale n'est pas acquise

Les réflexions engagées par les PRES Limousin-Poitou-Charentes et Centre Val-de-Loire pour se regrouper se poursuivent. Débattue en inter-PRES en mai (AEF n°187643) puis en septembre, la question d'une CUE tri-régionale a été posée, pour la première fois publiquement, le 11 octobre 2013 lors de la venue de la ministre Geneviève Fioraso pour les 20 ans de l'université de La Rochelle. Mais avant de « parler structure », les cinq sites concernés (La Rochelle, Poitiers, Limoges, Orléans, Tours) préfèrent désormais se concentrer sur une candidature aux idex 2. Quitte à envisager un scénario bis : trois communautés d'universités régionales (en Centre, Poitou-Charentes et Limousin), unies au sein d'une association pour porter cette ambition. Cette seconde option plaît davantage au Limousin et au Centre. Les Picto-charentais continuent, eux, de croire à l'intégration, par étapes, dans une communauté unique.

Lire la suiteLire la suite