Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le taux d'insertion après un contrat de professionnalisation est un peu plus élevé que celui des apprentis (FPSPP)

Le taux d’insertion dans l’emploi 6 mois après la fin d’un contrat de professionnalisation est de 75 %, soit "globalement un peu plus élevé qu’après un contrat d’apprentissage" où il est de 72 % après 7 mois, remarque le FPSPP dans son enquête sur "l’impact du contrat de professionnalisation sur l’emploi" publiée en mai 2014. "Sur 100 répondants 6 mois après la fin de leur contrat de professionnalisation ou d’un CDPI (contrat de développement professionnel intérimaire), 59 sont en emploi, dont 68 % sont en CDI, 19 sont en recherche d’emploi [et] 17 sont à nouveau en formation", et au cours de ces 6 mois, ils sont 70 % à avoir au moins une fois été en emploi, note le FPSPP. Avec cette enquête, "les partenaires sociaux ont souhaité disposer ainsi d’éléments précis et étayés pour éclairer leurs politiques en matière de professionnalisation et pour améliorer les conditions de l’alternance".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
François Hollande annonce l'ouverture de l'alternance et de la formation en entreprise aux chômeurs de longue durée

François Hollande a annoncé, lors de la conclusion de la réunion de "mobilisation pour l'emploi" du 28 avril 2014, que les chômeurs de longue durée pourront bénéficier du statut d'apprenti quel que soit leur âge. De même, le président de la République souhaite que les chômeurs de longue durée puissent se former au sein des entreprises, en bénéficiant des financements de la formation de ces dernières. Il reprend ainsi à son compte deux des propositions formulées dans le rapport sur la mobilisation des acteurs économiques en faveur de l'emploi qui lui a été remis le 25 avril par Gérard Mestrallet, président de la Face et de GDF Suez. Au cours de ce discours aux préfets et directeurs d'administrations territoriales de l'État, il a également annoncé avoir demandé au gouvernement de "modifier le dispositif des contrats de génération" pour favoriser l'embauche des seniors.

Lire la suiteLire la suite
Le taux d'emploi des apprentis 7 mois après leur sortie de formation en baisse de 6 % entre 2012 et 2013 (Depp)

Le taux d'emploi des apprentis sept mois après leur sortie de CFA est en diminution en 2013 (65 % soit quatre points de moins par rapport à 2012), après deux années d'amélioration, révèle une étude de la Depp du ministère de l'Éducation nationale réalisée en février 2013, qui vient d'être publiée (1). 30 % des apprentis interrogés étaient au chômage et 5 % étaient inactifs. Toutefois, l'insertion de ces jeunes dépend encore fortement du diplôme obtenu : plus des trois quarts des diplômés d'un BTS travaillent, contre un tiers des sortants sans aucun diplôme.

Lire la suiteLire la suite