Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Ségolène Royal souhaite que Fessenheim devienne le "pôle d'excellence du démantèlement" (audition parlementaire)

"Nous devons préempter ce marché du démantèlement, nous avons besoin d’un site expérimental qui va mener les opérations du début à la fin pour devenir le pôle d’excellence du démantèlement, afin qu’EDF se positionne sur ce marché mondial", affirme la ministre de l’Énergie, Ségolène Royal, à propos de la centrale nucléaire de Fessenheim. Interrogée par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les coûts de la filière nucléaire mercredi 21 mai 2014, elle formule son souhait de voir la décision de fermeture des centrales nucléaires fondée sur une "base contractuelle" entre "l’État, EDF et les responsables des territoires". Elle annonce également qu’un audit se tiendra de juin à avril 2015 sur les provisions de démantèlement du parc. Elle énonce aussi son opinion selon laquelle sortir du nucléaire "n'est pas possible", tout en souhaitant faire évoluer le mix énergétique.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir