Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Comue Grenoble Alpes : "Le statut d’associé renforcé reflète bien notre hybridité" (Jean-Charles Froment, IEP Grenoble)

"Nous avons entendu les craintes des trois universités grenobloises qui s’apprêtent à fusionner, en acceptant un statut d’associé" de la Comue, explique à AEF Jean-Charles Froment, directeur de Sciences Po Grenoble (lire sur AEF), le 6 juin 2014. Ce statut "reflète l’hybridité" de l’IEP et lui "laisse le temps d’observer" l’évolution de la Comue d’ici 2016. Comme l’université de Savoie (lire sur AEF), l’IEP de Grenoble, établissement membre du PRES actuel, choisit le statut d’associé "renforcé" de la future Comue, qui doit lui permettre d’être "représenté dans l’ensemble des instances de pilotage" et "d’émarger à l’ensemble des compétences de la Comue s’il le souhaite". Jean-Charles Froment décrit également dans cet entretien les efforts budgétaires de son établissement et la recherche de nouvelles recettes, par la formation continue et le mécénat.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Comue de Grenoble : un texte stratégique voté par tous les établissements à l'exception de l'université de Savoie

Les CA des trois universités de Grenoble (1), de l’IEP, de l’INP et de la Comue ont adopté courant avril 2014 un "texte stratégique" d’orientation pour le site, qui prévoit notamment la création en juillet d’une Comue et la fusion des trois universités en 2016 (lire sur AEF). Pour sa part, le CA de l’université de Savoie "n’a pas voté sur le texte, car il entend le faire sur les statuts et le règlement intérieur même", explique le président Denis Varaschin à AEF. Selon Bertrand Girard, le président de la Comue, "trois scénarios sont désormais possibles" : continuer avec le schéma actuel (où l’université de Savoie serait membre de la Comue), travailler sur un schéma où l’université de Savoie serait associée, ou bien poursuivre les deux projets en parallèle. Le bureau de la Comue "va en discuter le 19 mai". Une version finale des statuts doit être présentée aux CT et CA en juin 2014.

Lire la suiteLire la suite
Grenoble : où en est la structuration du site ?

Une Comue Université Grenoble Alpes à constituer d'ici l'été 2014 ; un engagement à fusionner les trois universités de Grenoble en 2016 ; une candidature à élaborer pour le prochain appel d'offres idex : tels sont les principaux chantiers sur lesquels les acteurs de Grenoble et de Savoie sont en train de travailler. Après l'échec à l'idex en 2012 (AEF n°221385), AEF fait le point sur la structuration de ce site où, si certaines questions sont tranchées comme la « non fusion » de l'INP avec les universités, d'autres sont encore en discussion : le périmètre de la Comue, la place de l'IEP, de l'université de Savoie et des organismes de recherche « sectoriels », les compétences à transférer à la communauté, etc. Alors que les relations UJF-INP se sont pacifiées, Bertrand Girard, président de la Comue, voit dans les négociations actuelles « un mélange d'impatience positive et d'inquiétudes ».

Lire la suiteLire la suite