Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le groupe Edhec transforme son programme postbac en bachelor in business administration

Le groupe Edhec va transformer son offre de formation postbac en BBA (bachelor in business administration). "Nous avons choisi de faire évoluer ce programme en profondeur, en le rebaptisant et en lui donnant une ouverture internationale beaucoup plus forte", annonce à AEF Olivier Oger, directeur général. "Nous allons aussi donner un coup d'accélérateur sur les contenus", ajoute-t-il. Ce BBA, proposé sur quatre ans, devrait être plus sélectif que l'Espeme, tout en accueillant davantage d'étudiants. Il devrait en effet former 800 étudiants par an à l'horizon 2020, au lieu de 500 pour l'Espeme.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le Groupe ESG lance un bachelor qui se veut « orientant et décloisonnant » (Michel Augendre, directeur du groupe)

Le Groupe ESG, qui rassemble les écoles de commerce et de management de la société d'enseignement supérieur privé Studialis (1) et qui est dirigé depuis juillet 2013 par Michel Augendre, lancera à la rentrée 2014 un nouveau programme post-bac en trois ans, le « bachelor ESG ». « Nous voulons en faire un diplôme orientant et décloisonnant », explique le directeur du groupe, qui souhaite exploiter pour cela le large panel d'écoles en management, arts, multimédia ou design du réseau Studialis. « Les élèves du bachelor auront 3 ans pour se découvrir, se tester et se spécialiser sans effet cliquet », indique Michel Augendre. Le programme ouvrira 500 places en première année, dans 6 villes de France (2), et recrutera sur un concours qui lui sera propre.

Lire la suiteLire la suite