Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les SHS dans les cursus scientifiques : l’exemple de l’UTBM qui a fait le pari de recruter un professeur de philosophie

Comment intégrer les sciences humaines et sociales dans le cursus des futurs ingénieurs ? À l’UTBM, le département des humanités développe les collaborations transdisciplinaires, entre un enseignant d’histoire et un enseignant en mécanique par exemple. Cependant, Sophie Chauveau, sa directrice, souhaite maintenir une logique "de l’offre", avec des enseignements qui ne soient pas totalement inféodés aux départements techniques. Cela demande des ajustements de la part des enseignants. Mathieu Triclot, professeur de philosophie, a ainsi réorienté ses travaux pour devenir un spécialiste des jeux vidéo, alors qu’une telle thématique de recherche "aurait été jugée indigne" dans une UFR de philosophie. L’objectif de l’UTBM est ainsi atteint : les chefs d’entreprise "louent l’esprit d’ouverture de nos diplômés qui leur permet de mieux penser leur travail", souligne Mathieu Triclot.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le Conseil pour le développement des SHS va approfondir la question des référentiels de licence (Valérie Pécresse)

Le Conseil pour le développement des humanités et des sciences sociales (1) poursuivra ses travaux pour une année de plus, annonce Valérie Pécresse mercredi 13 octobre 2010, lors de la remise du rapport final (AEF n°258218). Il avait été installé en septembre 2009 (AEF n°291801). La mission du conseil est notamment de « dégager les grands enjeux scientifiques » dans le domaine des SHS « en accordant une attention particulière à la question des interfaces entre les disciplines et entre les grands champs de la connaissance ». Beaucoup de « travaux prometteurs se jouent aujourd'hui des frontières des grands champs disciplinaires et cela doit nous conduire à remettre en question les séparations les mieux établies », estime la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Lire la suiteLire la suite