Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Activ'emploi et Activ'projet : Pôle emploi se dote de nouvelles modalités de recours aux opérateurs privés de placement

Pôle emploi doit présenter lors de son conseil d’administration du 21 mai 2014 les modalités des marchés de prestation aux demandeurs d’emploi qui arrivent à échéance fin 2014. L’opérateur crée 2 prestations qui seront confiées à des opérateurs privés de placement : Activ’emploi, "une prestation de placement sous-traitée pour les demandeurs d’emploi les plus autonomes" d’une durée de 4 mois sans renouvellement possible ; et Activ’projet, "une prestation projet sous-traitée pour tous les demandeurs d’emploi" qui se déroule sur une période de 8 semaines, sans possibilité de renouvellement. Les marchés de prestation aux demandeurs d’emploi seront renouvelés en 2 vagues : une première vague de marchés de prestations 2015 qui entreront en vigueur le 1er juillet 2015 et une seconde vague qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le taux d'emploi durable est « plus élevé pour les demandeurs d'emploi accompagnés par Pôle emploi » que par les OPP (Pôle emploi/Dares)

« Les taux d'emploi et d'emploi durable sont plus élevés pour les demandeurs d'emploi accompagnés par Pôle emploi et assez hétérogènes selon les opérateurs privés », selon une étude publiée vendredi 25 janvier 2013 par Pôle emploi et la Dares (services statistiques du ministère du Travail). Ainsi, pour les demandeurs d'emploi en difficulté d'insertion, huit mois après le début de l'accompagnement, 43 % des bénéficiaires de « Cap vers l'entreprise », donc suivis par Pôle emploi, sont en emploi, contre 38 % des bénéficiaires de « Trajectoire emploi », suivis par des OPP (opérateurs privés de placement) (1). « Les écarts de taux d'emploi entre Pôle emploi et les opérateurs privés ont tendance à augmenter dans les mois qui suivent la fin de l'accompagnement : 5 points à huit mois ; près de 9 points à 18 mois. Une fois tenu compte des différences de caractéristiques des populations accompagnées, les écarts entre Pôle emploi et les opérateurs privés sont moindres mais ils persistent », affirment le ministère et Pôle emploi.

Lire la suiteLire la suite