Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

En 2011, 262 entreprises ont été créées par des établissements de recherche publique (enquête du réseau Curie)

"Le revenu total issu de la commercialisation de la propriété intellectuelle dont les dossiers sont gérés par un établissement public (universités, organismes ou écoles) est de 152 M€ en 2011." Telle est l’une des informations de "l’enquête nationale sur la valorisation et les partenariats de la recherche publique" (1), réalisée par le réseau Curie, mandaté par le MENESR (lire sur AEF) et rendue publique en avril 2014. Autre information, "262 entreprises ont été créées en 2011 sur la base d’une technologie développée par un établissement public, contre 146 en 2008 et 205 en 2010", chiffre l’étude. Le questionnaire, composé de 39 questions, a été adressé à 352 institutions d’enseignement supérieur et de recherche dont 193 ont répondu (2). "Ce taux de réponse atteint un niveau jamais égalé par les enquêtes précédentes", salue le réseau Curie.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Recherche partenariale et propriété intellectuelle : le réseau Curie souhaite « un cadre précis, juridiquement sécurisant et équilibré »

« L'efficacité des relations de partenariats entre recherche universités et entreprises est directement corrélée à l'équilibre des relations et à la préservation des intérêts de chacun », affirme Christophe Haunold, président du réseau Curie, dans une lettre datée du 17 novembre 2012 et dont AEF a eu copie. Il réagit aux propositions faites par le Medef dans le cadre des assises de l'enseignement supérieur (AEF n°202076) mais aussi au « pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi », pacte comprenant « 35 décisions concrètes » inspirées du rapport Gallois (AEF n°202938 et AEF n°203034). Pour le réseau Curie, il faut « définir un cadre précis, juridiquement sécurisant et équilibré, qui définisse les modalités de protection intellectuelle de ces résultats, les règles de partage de leur propriété et les conditions de leur exploitation industrielle et commerciale. »

Lire la suiteLire la suite
Assises ESR : le réseau Curie est pour « revoir les mécanismes de financement de la recherche publique dans les collaborations industrielles »

« Revoir les mécanismes de financement (notamment FUI [fonds unique interministériel]) de la recherche publique dans les collaborations industrielles pour éviter que ces opérations ne soient déficitaires pour les laboratoires, en raison de modalités de prise en compte des coûts complets et de critères de justification inadaptés. » C'est ce qu'écrit le réseau Curie dans sa contribution remise au comité de pilotage des assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, à l'issue de son audition mercredi 19 septembre 2012. « Cette préoccupation rejoint celles de l'AiCarnot (association des instituts Carnot), avec laquelle des actions sont amorcées », précise le réseau Curie. Parmi les autres points mis en avant lors de l'audition figure notamment la nécessité d'« assurer de manière pérenne une recherche de base de grande qualité, essentielle à toute valorisation fructueuse ».

Lire la suiteLire la suite