Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Transports : "Ce sont les partisans de la voiture en ville qui l’ont emporté aux municipales", s’inquiète la Fnaut

"Nous avons les mêmes inquiétudes sur les contrats de plan État-régions 2014-2020 et sur la politique des nouveaux élus locaux : nous avons l’impression qu’ils n’ont rien appris du passé !", s’insurge Jean Sivardière, le président de la Fnaut (Fédération nationale des associations d’usagers des transports), vendredi 16 mai 2014. Aux élections municipales, "ce sont les partisans de la voiture en ville qui l’ont emporté", au détriment des transports collectifs, des tramways notamment à Avignon, Aubagne ou Amiens. Concernant les CPER, avec la réintroduction de l’aménagement du réseau routier au sein du volet mobilité, "des projets d’autoroute, comme Nantes-Bordeaux, ou des projets de contournements autoroutiers ressurgissent à Saint-Étienne, Lyon, Nancy, Strasbourg". Ce phénomène "nous inquiète car il y a une incompréhension de la saturation des infrastructures routières".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Appel à projets pour les transports collectifs : la Fnaut souhaite que l'aide de l'État soit conditionnée

« L'aide de l'État aux collectivités doit être conditionnée, et non pas être automatique », estime la Fnaut (Fédération nationale des associations d'usagers des transports), vendredi 6 septembre 2013, au sujet du troisième appel à projets pour le développement des transports collectifs et « des actions de mobilité durable » (1), doté d'une enveloppe de 450 millions d'euros, et qui avait été annoncé en mai dernier par le ministre délégué aux Transports (AEF n°190110). Les dossiers de candidature doivent être adressés au préfet de région avant le 15 septembre prochain. Les résultats seront annoncés en décembre et les travaux des projets retenus devront débuter avant la fin 2016. Jean Sirvadière, président de la Fnaut, plaide pour que soient favorisés des projets « fiables », avec une « capacité suffisante », « une vitesse commerciale élevée » et connectés aux infrastructures de transport en commun existantes.

Lire la suiteLire la suite