Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Frédéric Ocqueteau (Cesdip) constate une "privatisation empirique" des activités de renseignement

"Les services de renseignement français sont confrontés à une manifestation de privatisation empirique. Ils doivent faire avec l’apparition d’agences de renseignements privées qui font désormais partie du paysage." C’est ce qu’affirme Frédéric Ocqueteau, directeur de recherches au CNRS-Cesdip, lors d’un colloque organisé par l’université de Bordeaux sur les "transformations et les réformes de la sécurité en Europe", jeudi 15 mai 2014. "Ces agences privées sont-elles une menace ou une ressource pour les services officiels ?" s’interroge-t-il. Frédéric Ocqueteau pointe également le développement, au sein des grandes entreprises, de services spécialisés dans le renseignement, dans lesquels sont recrutés de nombreux anciens militaires et policiers.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi