Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Légère baisse de l'emploi au 1er trimestre 2014, sous l'effet du recul de l’intérim (estimation Insee, Dares)

Une "légère baisse de l’emploi au 1er trimestre 2014" est enregistrée par l’Insee et la Dares, "sous l’effet du recul de l’intérim", dans leur estimation flash de l’emploi salarié réalisée à partir des résultats provisoires Acemo et publiée le 16 mai 2014. Dans l’ensemble des entreprises des secteurs principalement marchands hors agriculture, les effectifs salariés baisseraient ainsi de 0,1 % au 1er trimestre 2014 (soit -23 600 emplois). Sur un an, ils fléchiraient de 0,4 % (soit -57 200 emplois).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L’emploi total progresserait et le chômage serait stable d’ici mi-2014 (Insee)

"L’emploi total progresserait et le chômage serait stable d’ici mi-2014", indique l’Insee dans sa note de conjoncture publiée le 3 avril 2014. Mi-2014, grâce notamment à l’effet favorable à l’emploi du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). L’emploi marchand serait quasi stable (+2 000 par trimestre). Dans les secteurs non marchands, l’emploi serait à nouveau en hausse (+42 000 au premier semestre 2014, soit autant que sur l’ensemble de l’année 2013), en lien notamment avec l’augmentation du nombre de bénéficiaires d’emplois d’avenir. Au total, les créations d’emplois se poursuivraient au premier semestre 2014 sur le même rythme qu’au second semestre 2013 (+53 000 emplois après +66 000), essentiellement du fait de la progression de l’emploi aidé. Quant au chômage, il serait stable d’ici mi-2014, à 9,8 % en France métropolitaine.

Lire la suiteLire la suite