Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Mobilité transfrontalière : une association roubaisienne à la tête d'un cluster européen contre le chômage des jeunes

Cinq acteurs de l'emploi français, anglais, belges et néerlandais, veulent lutter ensemble contre le chômage des jeunes, dans le cadre d'un "cluster" financé par des fonds européens jusqu'en 2020. Le chef de file de ce projet est l'Adice, une association qui sort des jeunes demandeurs d'emploi roubaisiens de leur isolement en les envoyant vivre une expérience de stage ou de volontariat à l'étranger. "Nous allons mettre en commun nos méthodes, élaborées au cours de projets Interreg, et créer une boîte à outils qui permettra aux jeunes de construire leur propre projet pour accéder à l'emploi", annonce Fanny Dufrechou, responsable du cluster, lors de la conférence de lancement mardi 13 mai 2014 à Roubaix (Nord). Le cluster entend aussi diffuser la culture de la diversité dans les entreprises.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L’impact de la mobilité internationale sur l’insertion professionnelle des chômeurs reste à confirmer (étude)

La mobilité à l'international sert davantage les diplômés de niveau I qui cherchent un emploi que ceux qui ont un bac+2 ou moins, d'après une étude lancée en 2011 par l'agence nationale Europe-Éducation-Formation, publiée mardi 29 avril 2014 (1). Pour les chômeurs de niveau bac+2 et moins, le fait de passer quelques mois à l'étranger en stage a souvent été un déclencheur pour reprendre des études. Tout diplôme confondu, cette expérience ne permet pas aux demandeurs d'emploi partis à l'étranger de trouver plus facilement un emploi que les autres.

Lire la suiteLire la suite
« La mobilité internationale est un outil d'insertion à part entière » (plate-forme de mobilité internationale Rhône-Alpes)

« Nous pensons qu'un jeune a deux fois plus de chances de s'insérer s'il a eu une expérience de mobilité internationale », affirme Régis Bernard, chargé de projet de la plate-forme de mobilité internationale Rhône-Alpes, lancée en septembre 2010 par les réseaux des missions locales, de l'information jeunesse et des foyers de jeunes travailleurs de Rhône-Alpes, suite à un appel à projets lancé en 2009 par Martin Hirsch, alors Haut Commissaire à la Jeunesse (AEF n°260260). « Pour nous, la mobilité est un outil d'insertion à part entière, mais cela devra être confirmé par l'évaluation scientifique conduite par Kaleido'scop, coopérative basée à Saint-Étienne dans la Loire. Pour l'heure, nous avons permis à 200 jeunes de partir à l'étranger depuis septembre 2010, au lancement du projet, soit 50 places supplémentaires par rapport aux 150 places financées annuellement en Rhône-Alpes par les différents dispositifs de mobilité internationale », explique-t-il.

Lire la suiteLire la suite