Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Face aux "ruptures" de médicaments, le Leem propose des solutions, comme la création de Plans de gestion des pénuries

En France, 95 % des médicaments vendus en pharmacie sont disponibles le jour même. Pourtant, les résultats d’une enquête du Leem, réalisée par Ipsos en 2014 font ressortir l’inquiétude des Français face au problème des ruptures (1), tandis que l’ANSM répertorie 324 ruptures de stock et 103 risques de ruptures de médicaments indispensables et moins indispensables entre septembre 2012 et octobre 2013. Face à cette situation, le Leem a mené une enquête, de septembre 2012 à octobre 2013, auprès de laboratoires pharmaceutiques ayant effectué au moins une déclaration de rupture auprès de l’ANSM (2). Les résultats dévoilés le mardi 20 mai 2014 montrent que les ruptures peuvent durer de 3 jours à 13 mois. Pour les prévenir et y remédier, le Leem formule un certain nombre de propositions comme la création de PGP (Plans de gestion des pénuries) par la loi de santé publique.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi