Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Statut de parent délégué : Benoît Hamon évoque les "deux verrous" à sa mise en place, mais s'y déclare "favorable"

"Il y a à ce stade deux verrous [à la création d’un statut de parent délégué], que je n’ai pour l’instant pas levés. Le premier est qu’il suppose (…) une modification du code du travail, le second est l’impact financier de cette mesure", indique jeudi 15 mai 2014 Benoît Hamon lors de son audition par la mission d’information sur les relations entre l’école et les parents de l’Assemblée nationale. Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui se dit "favorable" à la mesure, estime par ailleurs "difficilement envisageable" la généralisation de ce statut "à l’ensemble des parents d’élèves". Benoît Hamon a par ailleurs abordé la question de la réforme des rythmes scolaires et de la participation du MEN à la conférence sociale 2014.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La médiatrice de l'Éducation nationale propose la généralisation de la mallette des parents en primaire (rapport 2010)

« 10 % des réclamations des usagers portent sur la discipline dans le premier degré. Ce sujet est encore tabou et peu traité », indique Monique Sassier, la médiatrice de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, à l'occasion d'une conférence de presse, lundi 30 mai 2011, rendant public son rapport 2010, intitulé « L'incontournable dimension humaine » (AEF n°239721 ). Monique Sassier présente les quatre pistes de travail recommandées dans le rapport : « mieux identifier les problèmes liés à la discipline en primaire », « généraliser au premier degré, la mallette des parents, en l'adaptant et en indiquant les droits et les devoirs des parents et enseignants », « présenter un règlement de l'école dès le début de l'année scolaire aux familles qui le signent pour marquer leur engagement » et enfin « mettre en place un tutorat dans les cas les plus difficiles ».

Lire la suiteLire la suite