Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Pays-Bas : un nouveau protocole d’évaluation de la recherche supprime le "critère de productivité" à partir de 2015

À partir de 2015, les institutions de recherche néerlandaises seront évaluées à l’aune d’un nouveau protocole qui "met plus l’accent sur la pertinence sociétale et l’intégrité de la recherche et moins sur la productivité", annonce la NWO (Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique). Cette dernière a élaboré le nouveau SEP (pour "Standard evaluation protocol"), qui court jusqu’en 2021, conjointement avec l’Académie royale néerlandaise des sciences et l’Association des universités des Pays-Bas. Ces évaluations, qui ont lieu par roulement tous les six ans, sont conduites par des panels d’experts internationaux. Le "critère de productivité", qui existe en tant que tel dans le protocole actuel, est supprimé. Par ailleurs, les programmes doctoraux seront désormais évalués.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Évaluation des unités de recherche : les propositions du rapport Pumain-Dardel

Le rapport de Denise Pumain et Frédéric Dardel sur l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur propose, si les notes attribuées aux unités de recherche sont supprimées, de les remplacer par « une fiche d'évaluation synthétique ». Dans ce rapport qu'AEF s'est procuré (1) et qui doit servir de base à l'élaboration du décret instituant le HCERES créé par la loi sur l'enseignement supérieur et la recherche, les auteurs résument les avantages et les inconvénients de la notation, « une des questions les plus controversées ». Ils proposent aussi que se mette en place une concertation des tutelles préalable à l'évaluation, que celle-ci porte principalement sur l'activité présente et passée des laboratoires tout en examinant « de manière macroscopique » leurs grandes orientations, et que le dossier à remplir par les unités soit « allégé ». Par ailleurs, ils préconisent de rattacher l'OST au HCERES.

Lire la suiteLire la suite
La CPCN et la CP-CNU adoptent une « déclaration commune » sur l'évaluation des unités de recherche

La CPCN et la CP-CNU adoptent une « déclaration commune » sur l'évaluation des unités de recherche, jeudi 17 octobre 2013. Cette déclaration rappelle, à l'intention du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, les « grandes lignes » des propositions sur lesquelles les deux instances se sont accordées au sujet des conditions dans lesquelles, selon elles, l'évaluation des unités de recherche doit être menée sous l'égide du futur HCERES : « participation de nos instances à la composition des comités de visite ; fin des réunions de 'restitution' telles qu'elles étaient pratiquées par l'Aeres ; pleine responsabilité des comités de visite, ce qui implique que leurs rapports ne soient plus réécrits par l'instance nationale ; et abandon de la notation au profit d'un avis motivé », résume pour AEF Philippe Büttgen, président de la CPCN.

Lire la suiteLire la suite