Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Ségolène Royal envisage de prolonger les concessions hydrauliques (audition au Sénat)

Auditionnée au Sénat devant la commission du développement durable et la commission des affaires économiques, mercredi 14 mai 2014, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal a évoqué plusieurs dossiers en cours, à commencer par le projet de loi sur la transition énergétique. Se refusant à toute précision sur le mix énergétique retenu, elle a cependant appelé à un "débat serein" sur ce sujet, refusant tout "tabou" et appelant à ce que ce cessent "les agressions réciproques entre énergies". Elle a réaffirmé son souhait de créer des sociétés d’économie mixtes pour les concessions hydroélectriques qui arrivent à échéance, souhaitant toutefois que la prolongation des concessions soit retenue dans un premier temps. Enfin, jugeant que les inquiétudes des industries électro-intensives avaient été entendues, la ministre a affirmé qu’il était également dans leur intérêt de "faire des efforts".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Ségolène Royal veut "faire monter en puissance" la mobilité dans le projet de loi de transition énergétique

La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a reçu le rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, intitulé "les nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir et utiliser des véhicules écologiques", des mains du député Denis Baupin (EELV, Paris), mardi 13 mai 2014 à Paris. Lors de cette rencontre, la ministre insiste sur l’importance de développer l’électromobilité, qu’elle définit comme étant son "choix politique" et souligne vouloir puiser dans ce rapport afin de "faire monter en puissance le volet de la mobilité sobre et durable dans le projet de la loi de transition énergétique". Denis Baupin insiste quant à lui sur le fait que le développement de mobilités plus durables "nécessite une politique industrielle".

Lire la suiteLire la suite