Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le CUFR Champollion d’Albi réfléchit à son changement de statut et veut devenir une université de plein exercice

Le centre universitaire Champollion d’Albi veut être reconnu comme université, ce qui implique un changement de statut juridique. Pour appuyer sa demande, l’établissement consulte, depuis le 12 mai 2014, ses usagers et personnels, sur cette question. Actuellement EPA (établissement public à caractère administratif), Champollion voudrait devenir EPSCP (établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel). "La croissance de Champollion et ses résultats militent pour cette transformation. Nous sommes dans un mouvement naturel, complètement logique", explique Hervé Pingaud, directeur du centre universitaire, à AEF, mercredi 14 mai. Selon lui, les prescriptions de la loi ESR et les discussions menées autour de la Comue Université de Toulouse, impliquant toutes deux de réécrire les statuts, ont "accéléré cette réflexion".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les avis et décisions de la CTI de mars 2014 : Polytech Nantes, Insa Toulouse, Toulouse-III, Ensiacet, CUFR Champollion

La CTI (Commission des titres d’ingénieurs) a mis en ligne le 24 avril 2014 les avis et décisions pris au cours de sa séance plénière de mars 2014. La CTI transmet un avis à la Dgesip lorsque la demande d’habilitation à délivrer le diplôme d’ingénieur émane d’une école publique. Elle rend une décision lorsqu’il s’agit d’une école privée. Tous les avis et décisions de la CTI mentionnés ci-dessous portent sur des habilitations prenant effet à compter du 1er septembre 2014. La durée maximale d’une habilitation est de six ans.

Lire la suiteLire la suite
Le CUFR Champollion d'Albi obtient huit postes grâce à l'action de parlementaires mais se dit « l'établissement le plus sous-doté de France »

Le CUFR Champollion d'Albi va recevoir une dotation supplémentaire de huit postes à la rentrée 2013, indiquent dans un communiqué commun du 5 février 2013 Jacques Valax, député (PS) du Tarn, Jacqueline Alquier et Jean-Marc Pastor, sénateurs (PS) du Tarn. Celle-ci viendra s'ajouter aux cinq postes obtenus dans le cadre de la répartition des 1 000 postes créés en 2013 pour la réussite des étudiants (AEF n°202030). Les parlementaires indiquent que Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, leur a également confirmé que « le volume de créations d'emplois sera au minimum de 15 par an pour les deux prochaines années, 2014 et 2015 ». C'est « l'absence de création de poste à Champollion au cours de ces six dernières années » qui a conduit les parlementaires à intervenir, expliquent-ils. D'ici à trois ans, 43 postes seraient ainsi créés.

Lire la suiteLire la suite
Le CUFR Champollion aspire à renforcer ses liens avec le PRES et les établissements toulousains

« Il est essentiel de progresser dans la gouvernance de site et dans la définition de cette politique commune à tous les établissements sur les territoires du nord-est [de la région Midi-Pyrénées] », écrit le CUFR Champollion d'Albi dans son contrat quinquennal 2011-2015, signé à la fin du mois de juillet avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (AEF n°235191). Le CUFR aspire à « une université durable inscrite avec intelligence dans le développement des territoires du nord-est Midi-Pyrénées. Il participerait à une meilleure coordination par un mandat clair et en harmonie avec le reste de l'écosystème universitaire ». L'établissement est actuellement sous statut d'EPA et regroupe les sites d'Albi, Castres, Rodez et Figeac. Il célébrera son dixième anniversaire en 2012.

Lire la suiteLire la suite