Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Le PIA et le pôle Agri Sud-Ouest Innovation démultiplient nos partenariats" (H. de Rochambeau, Inra Bordeaux-Aquitaine)

Le centre Inra Bordeaux-Aquitaine, deuxième EPST de la région après le CNRS au vu des effectifs de recherche, privilégie deux axes dans son nouveau schéma stratégique 2014-2020 : l’agro-écologie et la biologie intégrative et prédictive. Dans un entretien à AEF le 7 mai 2014, son président, Hubert de Rochambeau, indique que la taille modeste du centre conduit au multi-partenariat avec les autres acteurs du système régional d’enseignement supérieur et de recherche, et précise ses attentes vis-à-vis du CPER. Satisfait de la participation de son organisme aux projets retenus à Bordeaux dans le cadre du PIA (labex Cote et Brain, équipex Xyloforest, infrastructure Métahohub), et au pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation qui ont "permis de démultiplier les collaborations", il veut consolider la recherche partenariale, peut-être à terme de concert avec le site toulousain. 

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Budget 2013 de l'Inra : une hausse « appréciable » de 3,1 % de la subvention d'État (François Houllier, PDG)

Le budget primitif de l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) pour 2013 s'élève à 881,6 millions d'euros, en augmentation de 3,7 % par rapport à 2012, indique à AEF François Houllier, président de l'institut, fin décembre 2012. « Compte tenu du contexte économique difficile pour les finances publiques, la priorité qui a été accordée à la recherche par le gouvernement, et qui s'est traduite par une augmentation de 2,2 % du budget du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, est très satisfaisante », souligne François Houllier (AEF n°205802 et n°205808). « Normalement, les économies prévues précédemment par l'État sur la période 2011-2013 devaient se monter à 15 % du fonctionnement et de l'investissement. De fait, l'impact de ces réductions a été de 5 % du financement public en 2011, puis de 7 % en 2012. Nous nous attendions donc encore à nouvelle baisse sur notre fonctionnement en 2013. La hausse de la subvention d'État, si elle n'est pas la 'rupture' que réclame certains, n'en est donc pas moins une marche d'escalier appréciable dans un contexte particulièrement difficile pour les finances publiques. »

Lire la suiteLire la suite
L'Inra publie son contrat d'objectifs avec l'État pour 2012-2016

L'Inra (Institut national de la recherche agronomique) rend public son « contrat d'objectifs 2012-2016 », vendredi 4 mai 2012, après sa signature durant le salon de l'agriculture, le 28 février 2012, par Marion Guillou, PDG de l'institut, Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du Territoire, et Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. « Il est le fruit d'un an de discussion productive entre l'Inra et ses tutelles, en association avec la direction du Budget, et, constitue la feuille de route partagée entre l'État et l'institut pour les cinq ans qui viennent », déclare à AEF Marion Guillou. Ce contrat intervient après l'adoption par le conseil d'administration de l'institut, en juin 2010, des « orientations prioritaires 2010-2020 de la recherche pour l'Inra » (AEF n°270981).

Lire la suiteLire la suite