Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"L'action de la police contre l'occupation des halls d'immeuble est contre-productive" (J-L. Sidot, Logement francilien)

"L'action de la police contre l'occupation des halls d'immeuble est contre-productive. Elle suscite l'incompréhension des locataires qui attendent que les forces de l'ordre règlent le problème. Les policiers eux-mêmes ne voient pas trop la finalité de leur action." C’est ce qu'affirme Jean-Luc Sidot, responsable "sûreté" au Logement francilien, devant les députés de la mission d'information sur la lutte contre l’insécurité sur tout le territoire, mardi 13 mai 2014. "L'action de la police se résume à inviter les jeunes à sortir et, avec l'autorisation du procureur de la République, à effectuer des contrôles d’identité. Mais dès que la police s'en va, les jeunes réintègrent l'immeuble." Lors de cette table-ronde, plusieurs bailleurs sociaux décrivent leurs difficultés pour gérer la "tranquillité résidentielle" et leurs rapports avec les forces de l’ordre, notamment dans les ZSP.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Coopération entre police et bailleurs sociaux: « Les lignes ont commencé à bouger » (Jacques Rigon, commissaire à Paris)

« Depuis une dizaine d'années, il y a une évolution très sensible de l'approche des questions de sécurité. Des transversalités sont apparues et donnent des résultats probants aujourd'hui », remarque Sylvain Tisserant, chargé de projet « sûreté urbaine » au sein du bailleur social I3F. Il intervenait lors d'un débat organisé par AEF Sécurité globale et AEF Habitat & Urbanisme sur la coopération entre bailleurs sociaux et forces de l'ordre, mercredi 6 novembre 2013. « Les lignes ont commencé à bouger dans la bonne direction. Chaque acteur a dans sa main un petit bout de la solution en matière de sécurité, de tranquillité et de salubrité », confirme Jacques Rigon, commissaire central du XIXe arrondissement de Paris. Les intervenants évoquent également la question de l'harmonisation des procédures de dépôt de plaintes et celle de l'occupation des halls d'immeubles.

Lire la suiteLire la suite