Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Rapport 2014 de SOS Homophobie : 30 % de signalements en plus dans les établissements scolaires

"Poursuivant la triste tendance observée ces dernières années, le nombre de témoignages relatant des actes homophobes, biphobes et transphobes commis en milieu scolaire a de nouveau augmenté en 2013, de près de 30 %" indique SOS Homophobie dans son rapport 2014. Ainsi, 110 cas ont été signalés en 2013 dans les établissements scolaires contre 88 en 2012, dans un contexte d’augmentation générale de 78 % des témoignages reçus (3 517) par l’association. 60 % des victimes scolaires sont des hommes, 36 % d’entre elles ont moins de 18 ans et 13 % sont des professeurs ou membres du système éducatif. 65 % des auteurs (es) d’agression sont des élèves ou étudiants, 23 % des membres du personnel de l’Éducation nationale. Les agressions consistent surtout en des insultes (51 %), qui s’accompagnent parfois d’une réaction de rejet (47 %), voire de menaces et de chantage (15 %).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Rapport 2013 de SOS Homophobie : 91 signalements en milieu scolaire, soit une hausse de 37%

« Le nombre de témoignages d'homophobie et de transphobie en milieu scolaire est en hausse de 37 % cette année », indique SOS Homophobie dans son rapport annuel 2013, rendu public mardi 14 mai 2013. Cela représente 91 témoignages, soit 5 % des cas recensés par l'association. 82 % des victimes des actes homophobes commis dans le cadre scolaire sont des élèves et 16 % des personnels de l'Éducation nationale. « Parallèlement, la majorité des agresseur-e-s appartiennent à la catégorie des élèves (dans 74 % des cas). » Selon ce rapport, 69 % des actes homophobes ou transphobes recensés se sont déroulés au lycée et 20 % au collège.

Lire la suiteLire la suite
SOS homophobie : le tribunal administratif de Paris annule l'agrément de l'association

L'arrêté du 24 juillet 2009 par lequel le ministre de l'Éducation nationale a agréé, pour une durée de cinq ans (AEF n°288347), l'association SOS-Homophie au titre des associations complémentaires de l'enseignement public est annulé, indique le tribunal administratif de Paris dans un jugement daté du 23 novembre 2012 dont AEF a eu copie. Cette décision fait suite à une requête présentée par plusieurs organisations, dont la Confédération nationale des associations familiales catholiques, enregistrée le 30 octobre 2009. Elle intervient alors que la ministre du Droit des femmes a présenté en octobre 2012 un plan interministériel de lutte contre l'homophobie (AEF n°203241). Dans ce cadre, Najat Vallaud-Belckacem souhaite « ouvrir les portes des établissements scolaires aux associations » notamment en faisant en sorte que « les agréments soient moins difficiles à obtenir », a-t-elle précisé à l'occasion d'une audition devant la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale, mercredi 28 novembre 2012.

Lire la suiteLire la suite