Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

J. Caby (ICN) : "On corsète l'université, on tape sur les grandes écoles, et in fine, on sacrifie les moins bien lotis"

"Il y a un mouvement, en particulier chez les élites françaises, qui consiste à dire que 'c'est mieux à l'étranger', qu'il faut aller 'apprendre l'esprit d'entreprendre' ailleurs qu'en France. Cela ne touche pas les masses, mais c'est tout de même inquiétant", estime Jérôme Caby, directeur général de l'ICN business school dans une interview à AEF, le 13 mai 2014. Il évoque la "perte de compétitivité" du système d'enseignement supérieur français face à la concurrence internationale. "Beaucoup d'institutions suisses ou canadiennes, parfois britanniques, attirent la partie la plus instruite, la plus aisée de la population", dit-il, en référence à l'attractivité croissante de Concordia, McGill, HEC Montréal ou HEC Lausanne. "Si l'on continue comme ça, nous allons ressembler aux pays en voie de développement où les élites envoient leurs enfants se former à l'étranger."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi