Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Adaptation au changement climatique : "La prévention des risques doit être davantage opposable" (Antoine Bonduelle, Cese)

"Il nous faut totalement renverser nos références climatiques : ce n’est plus le passé mais bien le futur qui doit guider nos référentiels", explique à AEF, Antoine Bonduelle (1), co-rapporteur de l’avis du Cese sur "L’adaptation de la France au changement climatique mondial" aux côtés du climatologue Jean Jouzel. L’avis, qui doit être adopté dans l'après-midi du mercredi 14 mai 2014, s’appuie sur le plan national d’adaptation au changement climatique de 2011, préparé par l’Onerc, et appelle à aller plus loin en "intégrant l’adaptation climatique dans l’action publique sur la base de règles communes", élaborées sur la base des scénarios climatiques et déclinées à l’échelle des régions. Il recommande également que "la prévention future des risques fasse l’objet d’un niveau supérieur d’opposabilité".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement