Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les partenaires sociaux doivent se retrouver le 14 mai 2014 pour une dernière relecture des textes d’assurance chômage

Les multiples textes permettant de mettre en œuvre l’accord national interprofessionnel du 22 mars 2014 relatif à l’assurance chômage doivent faire l’objet d’une ultime relecture par les partenaires sociaux, mercredi 14 mai 2014. Cette étape passée, les pouvoirs publics pourront lancer la procédure d’agrément de la convention : un premier CNE (Conseil national de l’emploi) devrait ainsi prochainement être programmé et compte tenu des oppositions annoncées des non-signataires, la CFE-CGC et la CGT, un second devra se tenir au plus tôt une quinzaine de jours après pour que l’administration puisse répondre. Les nouvelles dispositions sont censées entrer en vigueur au 1er juillet 2014, voire au 1er octobre 2014 pour certaines comme les droits rechargeables.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Assurance chômage : Michel Sapin salue un accord qui "permettra d'assurer la pérennité du régime"

"Michel Sapin salue la responsabilité dont ont fait preuve les partenaires sociaux gestionnaires de l'assurance chômage en dégageant un projet d'accord" relatif à l'indemnisation du chômage, quelques heures après la conclusion de la négociation, samedi 22 mars 2014. "Cet accord permettra d’assurer, pour les deux prochaines années, la pérennité d’un régime qui joue un rôle majeur pour notre cohésion sociale et le soutien aux travailleurs privés d’emploi", assure le ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Lire la suiteLire la suite