Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le COR actualise ses travaux sur les inégalités entre hommes et femmes en matière de retraite

La loi du 20 janvier 2014 prévoit la publication d’ici à la mi-juillet d’un rapport sur "l’évolution des droits familiaux" afin de mieux compenser les effets de la maternité sur les pensions des femmes. Quelques semaines avant la publication de ce document, le COR en fait en partie le thème de sa prochaine séance plénière puisqu'il examine plus largement "la retraite des femmes", mercredi 14 mai 2014. L’occasion d’actualiser les travaux qu'il a déjà menés sur ce thème. Au total, le Conseil note que les écarts de pension ont tendance à se réduire au fil des générations mais les simulations pour les générations les plus jeunes montrent qu’il reste une part irréductible liée notamment aux écarts de salaires. En outre, il semble que les réformes intervenues depuis 1993 aient fait reculé (certes légèrement) le ratio entre la pension moyenne des femmes et celle des hommes.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Des droits familiaux de retraite plus simples et plus efficaces pour réduire les inégalités : les propositions de l'IPP

Après avoir conclu dans un précédent rapport publié en juin 2013 (AEF n°186980) qu'une « remise à plat » des droits familiaux de retraite s'imposait, l'IPP a publié, le 30 octobre 2013, une note n°8 consacrée à ce thème. Les cinq auteurs de ce document (1) rappellent que les dispositifs actuels - bonification pour trois enfants et plus, majoration de durée d'assurance ou AVPF - ne sont « pas adaptés » car ils bénéficient plus aux hommes ou bien ne compensent pas les pertes de salaires subies par les femmes. L'IPP préconise de remplacer ces dispositifs par un forfait ou bien une bonification proportionnelle (mais dégressive en fonction du revenu), réforme qui aurait le mérite de simplifier tout en faisant faire des économies au système. Ils rappellent toutefois que des politiques visant à réduire les aléas de carrière sont à terme toujours plus efficaces que les mesures de compensation ex post.

Lire la suiteLire la suite