Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les sages-femmes doivent pouvoir bénéficier de l’autonomie que le code de santé leur confère (Ordre des sages-femmes)

Au lendemain de la journée mondiale de la sage-femme, qui s’est tenue hier lundi 5 mai 2014, le Conseil national de l’Ordre des sages-femmes prend à nouveau fait et cause pour la profession qui "n’entrevoit toujours pas de réponse à ses demandes". Il "réitère l’importance de voir ses membres accéder à une juste reconnaissance" de leurs compétences. Le CNOSF estime que les sages-femmes doivent être "identifiées par le grand public comme les acteurs de premier recours qu’elles sont" et bénéficier de "l’autonomie que le code de la santé publique [leur] confère quelle que soit la forme d’exercice : au sein des établissements de santé publics et privés, en service de Protection Maternelle et Infantile ou en tant que libérale". De son côté, le Collectif des sages-femmes annonce la poursuite de la "grève" entamée il y a plusieurs mois et signale la tenue à la mi-mai de réunions avec la DGOS. 

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi